BFM Business

L'économie indienne est mise à mal

La roupie indienne a perdu 14% de sa valeur depuis le début de l'année.

La roupie indienne a perdu 14% de sa valeur depuis le début de l'année. - -

Chute du cours de la roupie, baisse des marchés, déficit courant au plus haut et croissance en berne, l'Inde connaît actuellement des difficultés économiques. Le gouvernement, lui, ne semble pas vouloir lancer de réformes avant les élections.

L’économie indienne continue sa chute. La roupie atteignait, lundi matin, son plus bas niveau depuis le début de l’année, à 62,35 roupies pour un dollar. En huit mois, elle a ainsi perdu près de 14% de sa valeur face à la monnaie américaine. La Bourse indienne, elle, a ouvert en baisse de 1,4%, après un recul de 4% vendredi.

Les marchés s’inquiètent d’un départ des capitaux étrangers et d’une croissance en berne. Cette dernière a atteint 5% pour l’année 2012-2013, son plus faible depuis dix ans.

Face à un déficit courant au plus haut, le pays tarde également à mettre en place des réformes économiques, enlisé dans un statu-quo avant les élections du printemps prochain.

Un contrôle accru sur le transfert de capitaux

L’ensemble des grands pays émergents connaissent actuellement des faiblesses de leurs monnaies, avec un départ important des capitaux étrangers vers les Etats-Unis.

Les dernières mesures de la Reserve Bank of India (RBI) ont d’ailleurs inquiété les investisseurs, qui craignent des mesures de contrôles des capitaux, face à la baisse du cours de la roupie. Mercredi dernier, la RBI avait limité le montant maximum pour envoyer des fonds à l’étranger, aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises.

Les experts trouvent "curieux" de voir la banque centrale indienne lutter contre la dépréciation de la monnaie nationale face au dollar, alors que cela permet de doper les exportations et de limiter les importations sur la durée.

A.D. avec agences