BFM Business

Embouteillages de navires au canal de Suez à cause du porte-conteneurs bloqué

Un porte-conteneurs de 400 mètres de long s'est échoué dans le canal de Suez depuis deux jours. Des remorqueurs ont été dépêchés pour le débloquer, espérant libérer le passage aux dizaines de navires qui ne peuvent plus franchir le canal.

Deux jours après avoir été déporté par une rafale de vent, le gigantesque porte-conteneurs Ever Given reste bloqué dans le canal de Suez. C'est l'une des routes commerciales les plus fréquentées du monde. Des dizaines de navires ont donc été retardés, faisant bondir les cours du pétrole à New York.

Des unités de sauvetage et des remorqueurs de l'Autorité égyptienne tentent de débloquer le navire de 400 mètres de long et de 59 mètres de large, pesant 220.000 tonnes. Huit remorqueurs ont été dépêchés sur place mais le blocage persistait mercredi soir et les inquiétudes grandissaient sur l'approvisionnement d'or noir.

Le porte-conteneurs Ever Given, déporté par une rafale de vent, s'est échoué dans le Canal de Suez le 24 mars 2021
Le porte-conteneurs Ever Given, déporté par une rafale de vent, s'est échoué dans le Canal de Suez le 24 mars 2021 © - © 2019 AFP

A la suite de l'incident, des dizaines de navires attentaient de pouvoir emprunter le canal, selon une source maritime. Le retour à la normale n'était pas acquis mercredi soir, même si les navires venus de Méditerranée pouvaient de nouveau commencer à emprunter le canal en direction de la mer Rouge, selon l'Autorité égyptienne du Canal de Suez (SCA).

Capture d'écran du site myshiptracking.com, un site de surveillance maritime, mercredi 25 mars à 6h40
Capture d'écran du site myshiptracking.com, un site de surveillance maritime, mercredi 25 mars à 6h40 © Myshiptracking.com

Reste à savoir s'ils vont ou non devoir attendre dans la région des lacs, autour d'Ismaïlia avant de naviguer vers Suez pour sortir du canal. Le tronçon historique du canal, situé dans la partie centrale de la voie d'eau, a pu être rouvert dans les deux sens de navigation, selon les autorités, mais elles n'ont pas précisé l'effet sur la résorption de la perturbation créée par l'Ever Given.

"Un effet domino"

Un tel incident peut avoir des conséquences sur l'écoulement du trafic maritime dans une voie de navigation qui concentre environ 10% du commerce maritime international, selon des experts.

Jean-Marie Miossec, professeur à l'Université Paul-Valéry de Montpellier et spécialiste du transport maritime, estime que le retard occasionné va durer "plusieurs jours" et "ne sera résorbé que progressivement" en raison du décalage de la chaîne logistique.

"Quand il y a un gros incident comme celui-là, ça crée du retard et un effet domino derrière", confirme Camille Egloff, spécialiste du transport maritime au Boston Consulting Group.

Elle a précisé que le retard n'était qu'une "question d'heures" car "on est dans un environnement hyper contrôlé" mais il devrait avoir un coût "parce que ça bloque le trafic derrière". Près de 19.000 navires ont emprunté le Canal de Suez en 2020, selon la SCA.

Pauline Dumonteil avec AFP