BFM Business

Embargo russe: Bruxelles débloque 125 millions d'euros pour soutenir les maraîchers

Cette aide doit notamment empêcher les prix de chuter trop lourdement.

Cette aide doit notamment empêcher les prix de chuter trop lourdement. - Jean-François Monier - AFP

La Commission européenne a annoncé, ce lundi 18 août, une aide à l'attention des producteurs de fruits et légumes qui pâtissent des sanctions économiques décrétées par Moscou sur les produits alimentaires européens.

La Commission européenne vient en aide au secteur maraîcher. Bruxelles a ainsi annoncé, ce lundi 18 août, le déblocage de quelque 125 millions d'euros pour soutenir les professionnels, frappés par l'embargo russe d'un an sur les produits alimentaires occidentaux.

Entrant en vigueur ce lundi, ces mesures de soutien du marché via des retraits indemnisés de produits concernent les carottes, tomates, choux blancs, poivrons, choux-fleurs, concombres, cornichons, champignons, pommes, poires, fruits rouges, raisins de table et kiwis, a précisé la Commission dans un communiqué.

"Le budget prévu est de quelque 125 millions d'euros" a précisé dans un point de presse le porte-parole de la Commission à l'agriculture, Roger Waite. "L'idée est de réduire les quantités mises sur le marché pour que les prix ne chutent pas à un niveau de crise", a-t-il relevé.

Réunion le 5 septembre prochain

Une fois formalisées, d'ici quelques semaines, les mesures s'appliqueront de manière rétroactive à partir du 18 août et resteront en vigueur jusqu'à fin novembre. Grands fournisseurs de légumes périssables et de fruits à la Russie, la Pologne, la Lituanie, la Belgique et les Pays-Bas seront les principaux bénéficiaires de ce soutien, a précisé une source européenne.

Une réunion exceptionnelle des ministres de l'Agriculture est par ailleurs prévue le 5 septembre à Bruxelles pour faire le point sur l'impact de l'embargo russe, a ajouté Roger Waite, soit trois jours plus tôt que la date évoquée initialement par la présidence italienne de l'UE.

J.M. avec AFP