BFM Business

Christine Lagarde peut-elle être amenée à quitter le FMI?

Christine Lagarde est convoquée par la Cour de justice de la République

Christine Lagarde est convoquée par la Cour de justice de la République - -

Les statuts du Fonds monétaire international sont assez flous sur la responsabilité pénale de ses dirigeants. Mais il est certain que Christine Lagarde ne pourra pas bénéficier de l'immunité.

Christine Lagarde entendue par la justice dans l'affaire Tapie-Crédit Lyonnais. La directrice générale du FMI est convoquée fin mai par la Cour de justice de la République. A l'issue de son audition, elle sera soit mise en examen soit placée sous statut de témoin assisté.

Christine Lagarde risque-t-elle de devoir quitter le Fonds monétaire international ? La question peut paraître simple mais elle n'appelle pas de réponse limpide. Les statuts du FMI sont assez flous sur la responsabilité pénale de ses dirigeants.

La question s'était posée avec l'affaire DSK

Au Quai d'Orsay, des experts ont d'ailleurs été consultés à propos de l'affaire Tapie / Lagarde. Une chose est sûre Christine Lagarde ne pourrait pas bénéficier de l'immunité accordée aux membres du FMI. Cette immunité est strictement limitée aux actes accomplis dans l'exercice des fonctions.

La question s'était d'ailleurs posée à l'époque de l'affaire DSK et le Fonds monétaire avait été très clair. Au-delà de ça, rien dans les statuts du FMI n'oblige le directeur général à quitter son poste en cas de mise en examen ou de condamnation pénale. "Il n'y a pas de jurisprudence", confirme un avocat spécialiste. La décision revient en fait à l'intéressé lui-même ou au Conseil d'administration du FMI qui a la pouvoir de limoger le directeur général.

Simon Tenenbaum