BFM Business

Ces stars que le scandale Swissleaks éclabousse

Elle MacPharson aurait détenu pour 12 millions de dollars chez HSBC

Elle MacPharson aurait détenu pour 12 millions de dollars chez HSBC - Robyn Beck - AFP

De nombreuses célébrités apparaissent dans les fichiers de la banque HSBC qui, selon une enquête menée par plusieurs, a été à l'origine d'une vaste affaire d'évasion fiscale en 2006-2007. Toutes ces stars n'ont néanmoins pas agi illégalement.

La liste ressemble à celle d'une soirée branchée de la Jet set à Ibiza. Dans les documents liés à l'affaire "Swissleaks", révélée dimanche 9 février par plusieurs médias dont Le Monde, figurent, en effet, bon nombre de célébrités.

En France, la plus emblématique reste le comédien Gad Elmaleh qui aurait disposé "d'un compte faiblement approvisionné", selon Le Monde. En 2006-2007, il était crédité d'environ 80.000 dollars. Et depuis cette date, le comédien s'est mis en conformité avec l'administration fiscale française.

Le cas de Philippe Lavil est plus complexe. L'interprète de "Il tape sur des bambous" s'est retrouvé dans les listes parce qu'il a hérité d'avoirs en Suisse. "Ça date de très longtemps. Je n’ai jamais créé de compte à l’étranger. Il n’y a pas eu de ma part un désir de m’évader fiscalement, je n’en ai d’ailleurs jamais eu les moyens", explique-t-il au Monde.

Le mannequin Elle MacPherson aurait, elle, possédé pour 12,2 millions de dollars sur plusieurs comptes, entre 2006 et 2007. Son avocat rappelle toutefois que la belle quinquagénaire est résidente fiscale au Royaume-Uni et qu'à ce titre, elle a toujours fait les déclarations prévues par la loi britannique.

Les "Suisses" Phil Collins, Tina Turner et David Bowie

Le multiple champion du monde de moto, Valentino Rossi a lui régularisé sa situation, rapporte son avocat. Selon les enquêteurs, il aurait ouvert en 2003 un compte client sous le nom de "Kikiki62". Ses avoirs représentaient 23,9 millions de dollars en 2006-2007.

De nombreux autres sportifs sont cités: le footballeur uruguayen Diego Forlan, le tennisman Marat Safin ou encore le pilote de F1 Fernando Alonso. Si leurs noms sont liés à des comptes ouverts au sein de la banque, l'enquête n'a pas déterminé le rôle précis que ces sportifs ont pu jouer.

Dans le cas précis de Fernando Alonso, son agent a néanmoins indiqué que l'Espagnol a longtemps été résident fiscal suisse. Il détenait alors plusieurs comptes dans le pays helvétique. Lorsqu'il a déménagé en Espagne, le pilote a déclaré ses comptes auprès de l'administration fiscale espagnole.

Plusieurs chanteurs célèbres figurant dans les documents sont d'ailleurs des résidents fiscaux suisses. C'est le cas de David Bowie qui a rappelé au Guardian être domicilié fiscalement dans le pays depuis 1976. L'agent de Phil Collins a lui cette phrase un peu moqueuse: "une simple recherche sur Google vous montre que Phil Collins vit en Suisse. Il est donc totalement approprié pour lui d'avoir un compte bancaire là où il vit". Quant à la diva Tina Turner, non seulement elle vit en Suisse depuis près de 20 ans mais elle a même renoncé à la nationalité américaine en 2013!

Julien Marion