BFM Business

Argentine: pour sortir de la récession, Macri remanie son gouvernement

Mauricio Macri peine à sortir l'Argentine de la récession.

Mauricio Macri peine à sortir l'Argentine de la récession. - Emiliano Lasalvia - AFP

Un an après son arrivée au pouvoir, le président argentin s'est séparé de son ministre des Finances, alors que le pays fait face à d'importantes difficultés économiques.

Le gouvernement argentin a annoncé lundi la nomination d'une nouvelle équipe économique pour sortir la troisième économie d'Amérique latine de la récession.

A la tête de l'économie depuis l'arrivée au pouvoir du président de centre-droit Mauricio Macri en décembre 2015, le ministre des Finances et du Budget Alfonso Prat-Gay a ainsi été poussé vers la sortie. "Le président lui a demandé de démissionner", a déclaré le chef du gouvernement, Marcos Peña, lors d'une conférence de presse.

Luis Caputo, jusque-là secrétaire au Budget, devient ministre du Budget. Il était l'émissaire du gouvernement argentin pour la résolution du litige sur la dette avec les fonds "vautours", une affaire désormais classée après dix ans de bras de fer judiciaire. Nicolas Dujovne, un économiste renommé qui avait refusé d'entrer au gouvernement voici un an, devient quant à lui ministre des Finances.

Mesures douloureuses

C'est le premier remaniement ministériel au sein du gouvernement de Mauricio Macri. L'Argentine, en récession comme son voisin brésilien, a entrepris en 2016 des réformes économiques douloureuses.

La suppression du contrôle des changes a fait bondir l'inflation annuelle à plus de 40% et la suppression des subventions aux billets de bus et métro, ainsi que pour les factures de gaz, d'eau et d'électricité a réduit le pouvoir d'achat des 41 millions d'Argentins. Pour 2017, FMI et Banque mondiale prévoient une croissance annuelle de l'ordre de 3%, mais les signaux de reprise tardent à se manifester.

Y.D. avec AFP