BFM Business

Fiscalité des entreprises: le G7 va s'engager sur un taux plancher mondial

Le G7 regroupe les Etats-Unis, le Japon, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France, l'Italie et le Canada, ainsi que l'Union européenne.

Le G7 regroupe les Etats-Unis, le Japon, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France, l'Italie et le Canada, ainsi que l'Union européenne. - DAMIEN MEYER / AFP

Selon Reuters, les ministres des Finances du G7 devraient apporter leur soutien au projet de l'OCDE d'un taux plancher d'impôt sur les sociétés au niveau mondial.

Un pas vers une taxe internationale sur les entreprises. Les ministres des Finances des pays du G7 vont s'engager à conclure en juillet prochain un accord international sur la fiscalité des entreprises, selon un projet de communiqué consulté par Reuters. Le G7 devrait ainsi apporter son soutien au projet de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui souhaite fixer, au niveau mondial, un taux plancher d'impôt sur les sociétés.

Les Etats-Unis ont récemment proposé de fixer à "au moins 15%" la taxation des bénéfices des multinationales, une proposition plus basse que le taux avancé jusqu'alors mais plus susceptible d'emporter l'adhésion. Au sein du G7 – qui regroupe les Etats-Unis, le Japon, le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France, l'Italie et le Canada, ainsi que l'Union européenne – Paris et Berlin ont déjà apporté leur soutien à l'administration américaine.

Vers un accord en juillet ?

L'OCDE, qui regroupe une trentaine de pays, espère un accord de principe global en juillet prochain lors du sommet G20 Finances qui réunit les ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales du pays du G20. Mais certains pays, notamment l'Irlande, qui misent sur une fiscalité avantageuse, ne veulent pas y renoncer.

Jérémy Bruno Journaliste BFMTV