BFM Business

Guerre des consoles: Microsoft s'offre l'éditeur de Fall Out pour 7,5 milliards de dollars

Les Xbox Series X et PlayStation 5

Les Xbox Series X et PlayStation 5 - Microsoft / Sony

Le géant de Redmond acquiert ZeniMax Media qui possède des licences de jeux-vidéo très populaires. Il s'agit de la troisième plus importante acquisition de l'histoire de Microsoft.

Alors que les précommandes des consoles de nouvelle génération vont bientôt s'ouvrir, Microsoft vient de réaliser une acquisition majeure qui pourrait bien inciter les gamers à se tourner vers ses nouvelles Xbox.

Le géant américain vient en effet de s'offrir pour la modique somme de 7,5 milliards de dollars ZeniMax Media. Si ce nom ne vous dit rien, cette entreprise est la maison mère de différents éditeurs de jeux-vidéo dont Bethesda Softworks qui développe des titres très connus comme Fallout, Oblivion, Skyrim, Doom ou Wolfenstein. Autant de licences très populaires et très juteuses.

Opération ultra-stratégique

Outre la puissance de la machine, le catalogue est le nerf de la guerre de cette nouvelle bataille qui s'ouvre dans le domaines des consoles. Et Microsoft entend faire le poids face aux exclusivités de la prochaine PlayStation 5 de Sony.

L'acquisition de "l'un des plus grands développeurs et éditeurs de jeux privés au monde (...) avec The Elder Scrolls et Fallout parmi tant d'autres, Bethesda Softworks apporte à XBox un portefeuille impressionnant de jeux et de technologies", affirme Microsoft dans un communiqué

Preuve du côté ultra-stratégique de cette opération, le rachat de ZeniMax Media est tout simplement la troisième plus importante acquisition de l'histoire de Microsoft après celles de LinkedIn (26,2 milliards de dollars) et Skype (8,5 milliards).

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business