BFM Business

Ces 9 questions que les entreprises  doivent se poser avant de miser sur un réseau social

Pexels

Pexels - -

Sur quels réseaux sociaux concentrer son temps et son énergie en 2020? Décryptage de notre experte Isabelle Cougnaud, consultante et formatrice en communication digitale.

Je vous conseille d’y aller par étape, sous forme de questions très concrètes. Première chose à savoir avant de vous lancer : vous ne pourrez (et vous ne devez) pas être présent sur tous les réseaux. Sélectionnez les plus pertinents, pour concentrer votre temps et votre énergie efficacement. Deuxième point: il n’y a pas que Facebook. D'autres réseaux sociaux peuvent être bien plus pertinents pour votre entreprise. Voici les 9 questions primordiales à vous poser pour choisir les bons réseaux sociaux et bien les gérer. 

1. Quel est votre objectif?

Première question à vous poser avant d’aller plus loin: pourquoi voulez-vous être sur les réseaux sociaux? C’est la question fondamentale. Soyez très clair concernant la raison d’être de votre présence sur les réseaux, et sur le sens que vous mettez dans cette démarche.

Pourquoi?

- Avec un objectif clair, vous garderez votre motivation à long terme. Être présent(e) sur les réseaux sociaux demande du temps et de l’énergie, il vous faudra de la motivation.

- Si vous savez profondément pourquoi vous êtes sur un réseau, les internautes sauront également pourquoi il est pertinent de vous suivre.

- C’est un vrai moyen de garder une cohérence dans votre ligne éditoriale.

Petite astuce : partez de vos objectifs business pour définir vos objectifs social media.

2. Où est votre cible?

C’est la question à se poser. La principale. Rien ne sert d’être présent sur un réseau si votre cible n’y est pas.

Connaissez votre cible par cœur, sur le bout des doigts. Sur quels réseaux sociaux est-elle présente? Où est-elle active? Publie-t-elle régulièrement ou reste-t-elle plutôt observatrice?

3. B2B ou B2C?

On ne peut plus dire désormais : Linkedin c’est pour le B2B, Facebook pour le B2C. C’est faux : de nombreuses entreprises en B2B cartonnent grâce à la publicité Facebook, et à l’inverse des marques en B2C créent de belles communautés sur Linkedin. Oubliez donc cette fâcheuse tendance à vouloir classer les réseaux selon le produit et le service proposé.

Néanmoins, je ne vous cache pas que certains secteurs d’activités ont vraiment leur place sur des réseaux en particulier.

Par exemple : si votre entreprise est dans le domaine de la mode, le voyage ou la beauté, il est fort probable qu’Instagram est pertinent pour vous. Vous êtes une entreprise dans la décoration? Pinterest peut être très pertinent. Vous êtes une agence de consulting et vous visez des entrepreneurs ? Il est très probable que Linkedin vous apporte les résultats souhaités.

Nous pouvons donc, pour certains secteurs, produits et services, avoir une idée du meilleur réseau. Mais cela ne fonctionne pas à chaque fois, et il est fondamental d’aller plus loin dans votre réflexion.

4. Quels sont les réseaux les plus utilisés?

Si vous souhaitez toucher un large public, il peut être intéressant de choisir les réseaux les plus utilisés en France. Les classements bougent régulièrement, mais début 2020 nous remarquons tout de même certains réseaux qui se démarquent des autres en fonction du nombre d’utilisateurs actifs par mois : Facebook, Youtube, Instagram, Snapchat, Twitter, Linkedin, Pinterest, et le petit nouveau TikTok. Ces 8 réseaux sont les plus utilisés en France.

Gardez toujours un oeil sur les les nouveaux arrivants. Même si cela ne signifie pas forcément que vous devez aller sur ces derniers, demandez-vous toujours si votre cible se déplace sur un nouveau réseau, ou non.

5. Quels réseaux utilisent mes concurrents?

Sur quels réseaux sociaux obtiennent-ils le plus d’engagement? Où se trouvent les entreprises visant la même cible que vous? (pas forcément du même secteur d’activité).

Ces questions peuvent vous donner quelques idées pour choisir le réseau social le plus pertinent à une période donnée. C’est l’avantage des réseaux: vous pouvez observer et étudier la présence social media des marques inspirantes.

6. Quelles ressources et budget sont nécessaires pour maintenir une présence efficace?

Il ne faut pas se le cacher: certains réseaux sociaux demandent une présence et des actions bien plus chronophages que d’autres. Prenons l’exemple de Youtube: si vous souhaitez construire une réelle communauté active sur ce réseau, cela vous prendra du temps et vous demandera également un certain budget pour réaliser des vidéos de qualité. À l’inverse, Pinterest par exemple demande moins de temps et de budget.

Faites la liste des ressources que vous avez pour produire du contenu, financières comme humaines. C’est une étape à ne pas négliger.

7. Vous êtes déjà présent: sur quels réseaux obtenez-vous le plus d’engagement?

Vous êtes déjà présent sur plusieurs réseaux sociaux mais vous souhaitez faire le tri et choisir les plus pertinents? Je vous conseille de regarder en priorité votre taux d’engagement. Où votre communauté est-elle réellement engagée?

Je vous prends un exemple personnel : ma plus grande communauté est sur Twitter (18.000 abonnés). Cependant, j’ai décidé d’être désormais plus présente sur Linkedin et Instagram, car c’est là-bas que mes abonnés sont les plus engagés (voient, commentent et aiment mon contenu). Même si j’ai moins d’abonnés sur ces réseaux pour le moment, il est pour moi plus cohérent d’être plus présente sur ces derniers, car ma communauté y est bien plus engagée.

8. Quels formats préfère mon audience?

Si jamais vous vous retrouvez avec plusieurs réseaux en tête, et que vous manquez de temps pour être présent partout, posez-vous cette question: quel est le format favori de votre cible?

Peut-être qu’elle raffole des vidéos longue durée. Dans ce cas là, Youtube ou IGTV pourraient être intéressants par exemple. Elle passe son temps à regarder des stories? Bienvenue sur Instagram, ou Snapchat. Vous remarquerez que cette question ne peut arriver qu’en bout de file, après s’être posé.e les questions fondamentales citées ci-dessus.

9. Y’a-t-il des conséquences à ne pas l’utiliser?

Dernière question, pour être sûr de ne pas vous tromper. Sélectionnez les réseaux choisis, et posez-vous la question suivante: y a-t-il des conséquences à ne pas les utiliser?

Voilà pour moi l’une des méthodes que j’utilise pour choisir les réseaux sociaux les plus pertinents pour mes clients. Bien sûr, avec l’expérience et la connaissance de ces plateformes, je choisis désormais très facilement le meilleur réseau. Cela peut être pareil pour vous: plus vous serez à l’aise avec les réseaux sociaux, plus simple sera le choix.

Dernier conseil: posez-vous régulièrement ces questions, une fois par an par exemple. Cela permet de faire un point sur sa stratégie, et de ne pas être présent inutilement sur un réseau.

Isabelle Cougnaud, consultante en communication digitale