BFM Business

Volvo supprimera 2.000 postes de cadres

Volvo détient notamment  l'entreprise Renault Trucks.

Volvo détient notamment l'entreprise Renault Trucks. - -

Le constructeur automobile suédois, a annoncé, ce vendredi 25 août, un plan de restructuration qui prévoit la suppression de 2.000 emplois. Le groupe traverse une période compliquée.

La Suède n'est pas épargnée par le marasme économique. Ce vendredi 25 octobre, de grandes entreprises ont annoncé des réductions d'effectifs. Après Electrolux, Volvo a annoncé la suppression de 2.000 emplois, après avoir raté le consensus au niveau de ses résultats trimestriels.

L'entreprise a ainsi réalisé un bénéfice de 1,39 milliard de couronnes contre 2 milliards attendus par les analystes. Au niveau des suppressions d'emplois, Volvo a affirmé que la décision doit "rationaliser les effectifs dans l'encadrement du personnel et des services administratifs".

Un renouvellement

Le directeur général Olof Persson a expliqué que Volvo traversait une phase de transition compliquée.

"À court terme, la rentabilité souffre d'un niveau élevé de coûts lié à tous les lancements, au changement en faveur de nouveaux produits et au fait que nous produisons actuellement à la fois l'ancienne et la nouvelle génération chez Volvo comme chez Renault Trucks", a-t-il souligné.

"Le renouvellement des produits est le plus grand dans l'histoire de Volvo Group, et il signifie que nous allons commencer 2014 avec une gamme fortement compétitive", a-t-il estimé.

Volvo prévoit que dans les poids lourds, la plupart de ses marchés resteront en 2014 "à peu près au niveau de 2013". Le quatrième trimestre 2013 devrait être favorable.

J.M.