BFM Business

Volkswagen rappelle 420.000 voitures aux Etats-Unis

Volkswagen examine si des rappels sont nécessaires dans d'autres régions du monde que les Etats-Unis.

Volkswagen examine si des rappels sont nécessaires dans d'autres régions du monde que les Etats-Unis. - Peter Parks-AFP

Sont concernés par ce rappel lié à un problème d'airbag, les Golf, Jetta, Passat et Tiguan, fabriqués entre 2010 et 2014 et vendus outre-Atlantique.

Les airbags sont une cause de plus en plus fréquente des rappels de véhicules par les constructeurs. Le dernier en date est Volkswagen qui a indiqué qu'il allait rappeler immédiatement 420.000 voitures aux Etats-Unis pour un problème pouvant empêcher l'ouverture de l'airbag.

Ce rappel au garage concerne des modèles de Golf, Jetta, Passat et Tiguan fabriqués entre 2010 et 2014. Selon l'agence américaine de sécurité routière (NHTSA), ces voitures seraient concernées par un problème de ressort intégré au volant pouvant empêcher le déploiement correct de l'airbag sur ces véhicules. La nouvelle tombe mal pour la marque allemande quelque peu en perte de vitesse.

Volkswagen n'aurait constaté aucun incident

Aucun incident lié aux airbags concernés n'a toutefois été constaté à ce jour par le constructeur. Volkswagen examine si des rappels sont nécessaires dans d'autres régions du monde, a expliqué un porte-parole. Et de préciser que ce rappel n'est pas lié à Takata, fournisseur japonais dont les airbags défectueux ont impliqué d'importants rappels chez plusieurs grands constructeurs nippons (Toyota, Honda, Nissan).

Au mois de juin 2015, Toyota a été contraint de rappeler 2,86 millions de véhicules supplémentaires dans le monde (produits entre 2003 et 2008) après avoir déjà demandé le retour au garage de 5 millions de modèles fabriqués entre 2003 et 2007.

Ces équipements de sécurité fabriqués par Takata ont été rendus responsables de la mort d'au moins huit personnes et de centaines de blessés.

F.Bergé avec AFP