BFM Business

Voiture électrique: Renault a doublé l'autonomie de sa Zoé

Renault a mis le paquet sur l'autonomie de sa Zoé pour en renforcer l'attrait auprès des acquéreurs potentiels.

Renault a mis le paquet sur l'autonomie de sa Zoé pour en renforcer l'attrait auprès des acquéreurs potentiels. - Gabriel Bouys-AFP

Selon nos informations, la citadine électrique pourra rouler 320 km en conditions normales d'utilisation contre seulement 160 km à ce jour. Sa présentation par Renault aura lieu au prochain Mondial de l'automobile 2016 à Paris.

Renault va donner un coup d'accélérateur... à l'autonomie de sa Zoé électrique. Alors que la durée limitée des batteries en conditions normales de circulation reste un frein à l'acquisition d'un véhicule 100% électrique, le constructeur a d'ores et déjà doublé l'autonomie de sa voiture vedette. Celle-ci atteint alors 320 kilomètres dans des conditions normales d'utilisation contre 160 km actuellement. L'annonce officielle aura lieu durant le prochain Mondial de l'automobile à Paris, fin septembre 2016.

Pour réussir cette performance, Renault a multiplié les sources d’économies d’énergie. Et la révolution est qu'il ne s'est pas concentré seulement sur la batterie.

Un nouveau moteur 100% électrique a été conçu à l'usine de Cléon

Un gros travail a aussi été mené sur la voiture, par Renault. Les ingénieurs du site normand de Cléon, où est fabriqué l'actuel coeur 100% électrique de la Zoé, ont mis au point un moteur plus petit, donc plus léger. Résultat: il consomme moins tout en conservant la même puissance que la précédente génération. Les autres gains sur la consommation ont été obtenus grâce au développement de systèmes de chauffage et de climatisation moins gourmands en électricité. Le choix d'ampoules LED de nouvelle génération, beaucoup moins énergivores, a aussi été généralisé.

Renault explique enfin qu’un gros travail a été réalisé sur les conditions d’utilisation quotidienne de la Zoé. Pour cela, le constructeur, fort d’une base de véhicules en circulation de plus en plus importante, est en mesure de recueillir beaucoup d'informations. L'objectif a consisté à optimiser les phases de récupération d’énergie comme lors du freinage.

Mais il n'est pas question pour le constructeur de s’arrêter en si bon chemin. Les ingénieurs du constructeur planchent déjà sur de nouvelles innovations pour offrir encore plus d’autonomie au véhicule électrique. Parmi les pistes à l’étude, figure une boîte de vitesse manuelle à 2 rapports, beaucoup moins gourmande que l’actuelle boîte automatique.

Mais la batterie de la Zoé participe également à cette amélioration. LG, le fournisseur de cette batterie, a développé de nouvelles générations d’électrodes.

Ce sont elles qui permettent de stocker l’énergie, comme l’a expliqué à BFM Business Florence Lambert, qui dirige le CEA Liten. Ce laboratoire d’innovation pour les technologies des énergies nouvelles et les nanomatériaux, travaille notamment sur les technologies pointues liées aux batteries, leur puissance et leur autonomie. Ces électrodes, bien que plus petites et plus légères, conservent les même capacités de stockage d’énergie. Chaque batterie dispose du coup de plus de réserve d’électricité sans être ni plus lourde, ni plus volumineuse; un détail primordial car dans le cas contraire il aurait fallu modifier la structure de la Zoé.

Mathieu Sévin