BFM Business

Voiture autonome: Ford et Jaguar Land Rover font ami-ami

Ford teste des voitures qui peuvent surveiller les feux de circulation pour réguler leur vitesse et rencontrer le moins de feux rouges.

Ford teste des voitures qui peuvent surveiller les feux de circulation pour réguler leur vitesse et rencontrer le moins de feux rouges. - Ford

Jaguar Land Rover et Ford testent outre-Manche la communication électronique entre leurs véhicules. Une première coopération dans le cadre de leurs travaux de recherche conjoints sur la voiture autonome et connectée.

Deux des principales marques présentes sur le marché automobile outre-Manche coopèrent dans le domaine stratégique de la voiture autonome. Jaguar Land Rover (propriété de l'indien Tata Motors) et Ford ont testé la communication électronique entre leurs voitures visant à fluidifier la circulation automobile tout en réduisant les accidents. C'est un peu comme si Renault et Volkswagen coopéraient sur un domaine aussi stratégique que la voiture connectée.

Les véhicules qui ont été testés sur un circuit privé du centre de l'Angleterre étaient à la fois capables d'avertir les conducteurs quand un autre véhicule freine brusquement devant eux et des voitures scrutant en permanence les feux de circulation pour optimiser leur parcours en étant le moins souvent contraint de s'arrêter au rouge.

"Les avantages des voitures qui peuvent communiquer entre elles et avec l'infrastructure routière pourraient être très importants pour augmenter la sécurité routière et améliorer la fluidité du trafic", assure Tim Armitage, un directeur de projet au gouvernement qui a coordonné les essais.

Outre-Manche, les initiatives des constructeurs automobiles se multiplient dans le domaine de la voiture autonome. Il y a quelques semaines, une voiture sans conducteur a débuté ses essais dans les rues de Grande-Bretagne. Une première dans le pays.

De son côté, Jaguar Land Rover prévoit de créer une flotte de plus de 100 véhicules de recherche au cours des quatre prochaines années afin de tester la technologie des voitures autonomes et connectées. Quant à Ford, il fournit notamment des Fusion comme véhicules autonomes que teste Uber outre-Atlantique dans la ville de Pittsburg, depuis le mois de septembre 2016.

Frédéric Bergé