BFM Business

Voilà à quoi ressemble la future Alpine Renault

Voici le dernier concept-car Alpine de Renault, censé préfigurer le modèle qui sera commercialisé en 2016.

Voici le dernier concept-car Alpine de Renault, censé préfigurer le modèle qui sera commercialisé en 2016. - Renault

Renault a dévoilé aux 24 heures du Mans ce week-end le dernier prototype de sa future Alpine. Son design est censé être très proche de la version commerciale qui arrivera dans les concessions en 2017.

Renault peaufine le retour d'Alpine. Soixante ans après le lancement du tout premier modèle, le groupe relancera la marque de voiture de sport l'an prochain. En attendant, le constructeur lève le voile ce week-end, en marge de la course des 24 heures du Mans qui commence ce samedi, sur un concept très proche du modèle qui sera vendu dans les concessions en 2017.

Renault prévoit en fait de faire d'Alpine une marque à part entière. Un peu sur le modèle de ce qu'avait fait Citroën avec DS. La marque au losange, qui a surtout étendu sa gamme vers le low cost ces dernières années, espère ainsi se faire une place sur le segment des marques de sports premium.

Renault compte y aller pas-à-pas. Depuis 2012, le constructeur envoie un concept-car Alpine au design époustouflant courir les rallyes les plus prestigieux et les plus regardés de par le monde, comme les 24 heures du Mans ou le grand prix de Monaco.

Une berlinette et un SUV à venir

Prochaine étape, donc, 2017. La première Alpine reprendra les codes du modèle mythique de la marque, la Berlinette. Une manière pour Renault de surfer sur la vague du néo rétro.

Mais pour les autres modèles à venir, plus question de jouer sur la nostalgie. Le groupe planche dès à présent sur le lancement d'un SUV Alpine, ces voitures à mi-chemin entre le 4x4 et la berline, très à la mode actuellement.

En interne, on sait déjà qu'un seul modèle ne permettra pas de gagner de l'argent. Et comme la marque mythique doit accompagner Renault dans sa montée en puissance mondiale, il faudra proposer différents modèles et plusieurs technologies, comme des moteurs hybrides et sportifs à la fois.

Pour réussir ce come-back, et relever ces défis technologiques, Alpine a bénéficié de l'expertise des partenaires de l'Alliance, Nissan et Daimler. Les deux marques ont permis à Renault d'atteindre un très haut niveau d'exigence. A tel point, qu'en interne, on pense même qu'Alpine est en mesure d'affronter les champions allemands du haut de gamme sportif que sont Audi et Porsche.

Mathieu Sevin avec Nina Godart