BFM Business

Vélib': en grève, les salariés de Smovengo manifestent devant la mairie de Paris

En grève, des salariés de Smovengo ont manifesté ce mercredi devant l'Hôtel de ville de Paris.

En grève, des salariés de Smovengo ont manifesté ce mercredi devant l'Hôtel de ville de Paris. - BFM Paris

Les salariés grévistes de Smovengo sont venus manifester ce mercredi devant la mairie de Paris, alors que les élus recevaient les dirigeants de l'opérateur du Vélib'. Les salariés réclament notamment des revalorisations des primes de nuit.

Les salariés de Smovengo sont venus montrer leur mécontentement ce mercredi devant l'Hôtel de ville de Paris. En grève depuis dix jours, ils ont profité d'une réunion entre leur employeur Smovengo et les élus de la mairie de Paris pour tenter de se faire entendre. Selon les salariés, 80% des agents de terrain, soit 70 salariés de la maintenance des vélos sont en grève.

Parmi leurs revendications, ils réclament des revalorisations salariales. Depuis le transfert du marché de JCDecaux à Smovengo, ils déplorent des pertes "jusqu'à 700 euros mensuels" à cause de majorations du travail de nuit, de week-ends et de jours fériés moins importantes qu'avec leur précédent employeur. 

Outillage inadapté

Dans un communiqué, les salariés soutenus par la CGT évoquent aussi leurs conditions de travail et un outillage inadapté.

"Pendant toute une période nous avons du amener nos outils personnels. Idem pour les tenues de travail. L'entretien et la sécurité des véhicules de transport des Vélib' sont déficients", écrivent-ils. 

Dans une interview au Parisien ce mercredi, Jorge Azevedo, directeur général de Smovengo assure que la direction continue "de discuter avec eux pour trouver un accord". Les salariés de leur côté estiment que Smovengo ne leur a fait aucune proposition. 

C. B avec Anne-Laure Banse