BFM Business

Valeo est l'entreprise qui a déposé le plus de brevets en France en 2017

Valeo dépose beaucoup de brevets.

Valeo dépose beaucoup de brevets. - Jean-François Monnier - AFP

Pour la deuxième année consécutive, l'équipementier automobile est en tête du classement de l'Inpi. Il a déposé 1110 demandes en 2017.

Valeo reste sur la première marche du podium. En 2016, l'équipementier automobile a ravi, à PSA, le rôle de leader des entreprises qui déposent le plus de brevets auprès de l'Inpi. Et en 2017, il conserve cette place.

Le numéro un et le numéro deux du podium sont au coude à coude. Valeo a déposé, l'an dernier, 1110 brevets. PSA, lui, en a déposé 1021. En revanche, Safran, numéro 3, arrive bien derrière avec 795 brevets déposés. Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives conserve la quatrième place avec le même nombre de demandes publiées qu’en 2016 : 684.

Pour la toute première fois, deux entreprises de taille intermédiaire figurent parmi les 50 premiers déposants de brevets. Il s’agit de Parrot à la 38e place avec 36 demandes, et du Groupe Soitec, à la 46e place avec 31 demandes. Soitec était absent du classement depuis six ans.

Alstom, la plus forte progression

L'Inpi remarque que "les plus fortes progressions sont Alstom, qui passe de la 30è à la 20e place (101 demandes publiées en 2017 contre 48 en 2016, +110 %), le Groupe STMicroelectronics de la 16e à la 14e place (+19 %), Michelin de la 11e à la 8e place (+15 %), le Groupe Valeo qui reste en 1ère place mais avec un nombre de demandes de brevets qui augmente de +12 % et le Groupe Saint-Gobain qui passe de la 18e à la 17e place (+11 %)".

Parmi les vingt premiers déposants, les baisses les plus importantes en 2017 concernent Orange (‑26 %) qui passe de la 10è à la 12è place, L’Oréal (-26 %) de la 8è à la 9è, le Groupe Renault (-21 %) de la 5è à la 6è et Thales (-15 %) de la 9è à la 10è place.

-
- © -
D. L.