BFM Business

Turkish Airlines prévoit d'acheter au moins 50 appareils à Boeing et Airbus

La compagnie achète 60 appareils gros-porteurs, dont les premiers seront livrés en 2019.

La compagnie achète 60 appareils gros-porteurs, dont les premiers seront livrés en 2019. - -

L'entreprise turque, qui appartient à 49% à l'État, prévoit ainsi l'achat de 30 B787-9 à Boeing, dont 5 en option, et autant de A350-900 à Airbus.

Turkish Airlines prévoit d'acheter 60 appareils gros-porteurs, dont 10 en option, à Boeing et Airbus, afin de poursuivre son essor, a annoncé la compagnie aérienne tard vendredi.

"Afin de répondre au besoin d'appareils gros-porteurs, (Turkish Airlines) a décidé d'acheter (...) un total de 60 appareils gros-porteurs dont 6 doivent être livrés en 2019, 14 en 2020, 10 en 2021, 12 en 2022, 11 en 2023 et 7 en 2024", a déclaré Turkish Airlines dans un communiqué, précisant que 10 de ces appareils sont en option.

L'entreprise turque, qui appartient à 49% à l'Etat, prévoit ainsi l'achat de 30 B787-9 à Boeing, dont 5 en option, et autant de A350-900 à Airbus, poursuit le texte.
Cela confirme l'annonce faite vendredi par l'avionneur européen Airbus de la signature d'un protocole d'accord avec Turkish Airlines pour l'acquisition de 25 long-courriers A350-900 pour un montant au prix catalogue de 7,9 milliards de dollars, assortie de cinq options, ce qui porterait le montant total à 9,5 milliards de dollars.

Un nouvel aéroport à Istanbul

"C'est une initiative importante pour remplir nos besoins en appareils gros-porteurs dans le nouvel aéroport d'Istanbul, qui nous servira de nouveau hub une fois sa construction terminée", a déclaré Ilker Ayci, le patron de Turkish Airlines, cité par l'agence étatique Anadolu.

Un troisième aéroport est actuellement en construction à Istanbul, et devrait ouvrir en octobre. Les autorités affirment qu'il s'agira de l'un des plus grands aéroports au monde, avec une capacité annuelle de 200 millions de passagers.

Turkish Airlines a transporté 69 millions de passagers en 2017 et vise 74 millions en 2018. Elle détient actuellement une flotte composée de 329 appareils mais souhaite en avoir 424 d'ici 2023, centième anniversaire de la fondation de la République turque.

La rédaction avec AFP