BFM Business

Transavia mise sur la clientèle affaires pour confirmer sa croissance

La low cost d'Air France KLM a connu une croissance de 32% au premier semestre 2016. Elle tente désormais d'augmenter la part de sa clientèle professionnelle, actuellement à 10%.

Transavia ne connaît pas la crise. La filiale low cost d'Air France-KLM a vu le nombre de ses passagers progresser de plus de 30% depuis le début de l'année. Après les passagers loisirs, Transavia cherche aujourd'hui à séduire la clientèle business. Pour capter ces passagers plus exigeants en terme de service, la compagnie low cost mise sur la flexibilité en proposant, comme sa maison-mère Air France, des billets modifiables sans frais.

Elle multiplie aussi les services comme un enregistrement et un embarquement prioritaire. La compagnie propose aussi la possibilité d'emporter deux bagages sans supplément, et surtout l'engagement d'avoir un siège à l'avant de l'appareil. Ces services ne coûtent que quelques euros de plus.

La clientèle affaires représente aujourd'hui 10% des passagers de Transavia. Ces clients profitent d'un déplacement professionnel pour enchaîner avec un week-end de loisirs. Transavia ne cherche pas à capter les grandes entreprises mais les start-up et les PME. Sans risquer de cannibaliser Air France. En effet, à quelques rares exceptions près, comme Paris-Madrid, les deux compagnies ne proposent pas les mêmes destinations.

Mathieu Sévin, édité par J.M.