BFM Business

Trafic perturbé à la gare St-Lazare à Paris après une agression

Le trafic ferroviaire devait être très perturbé dimanche au départ et à l'arrivée de la gare de Paris Saint-Lazare en raison d'un mouvement de retrait des contrôleurs et conducteurs à la suite d'une agression. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

Le trafic ferroviaire devait être très perturbé dimanche au départ et à l'arrivée de la gare de Paris Saint-Lazare en raison d'un mouvement de retrait des contrôleurs et conducteurs à la suite d'une agression. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier - -

PARIS - Le trafic ferroviaire a été très perturbé dimanche au départ et à l'arrivée de la gare de Paris Saint-Lazare en raison d'un mouvement de...

PARIS (Reuters) - Le trafic ferroviaire a été très perturbé dimanche au départ et à l'arrivée de la gare de Paris Saint-Lazare en raison d'un mouvement de retrait des contrôleurs et conducteurs à la suite d'une agression, annonce la SNCF.

Les perturbations ont concerné les lignes de banlieue, régionales comme nationales, a précisé le transporteur.

Certaines lignes fonctionnent normalement: Mantes/Paris Montparnasse via Versailles-Chantiers, Ermont/Paris Nord, Saint-Quentin-en-Yvelines/La Défense via Versailles-Chantiers et Saint-Cloud, ainsi que le RER A, au départ de Saint-Germain-en-Laye et de Cergy-Pontoise.

Les trains en provenance de Normandie ne sont pas touchés par le mouvement.

Les personnels ont décidé de cesser le travail après l'agression de cinq contrôleurs samedi après-midi dans un train qui circulait sur la ligne Paris - Mantes-la-Jolie (Yvelines), selon un communiqué de la SNCF.

Les cinq agents ont été blessés, dont trois ont dû être hospitalisés. La SNCF a souligné qu'elle allait porter plainte.

Selon le groupe ferroviaire, deux personnes ont été interpellées par la police après l'incident et seront jugées en comparution immédiate lundi.

La préfecture de police s'est engagée pour sa part à renforcer pendant plusieurs semaines la présence des forces de l'ordre à bord des trains Paris-Poissy-Mantes.

Grégory Blachier et Gérard Bon, édité par Pierre Sérisier