BFM Business

Toyota rappelle 1,75 million de voitures

Toyota a rappelé ses véhicules notamment pour un problème de freins.

Toyota a rappelé ses véhicules notamment pour un problème de freins. - William West - AFP

Le constructeur japonais a annoncé le rappel de 1,75 million de véhicules dans le monde, en raison notamment de problèmes au niveau du système de freinage.

C'est ce qu'on pourrait appeler la loi des séries. Toyota a annoncé, mercredi 15 octobre, le rappel de 1,75 million de voitures dans le monde, en raison de problèmes relatifs au système de freinage et à la rampe d'injection d'essence.

Aucun accident n'a été constaté, mais ces défauts peuvent provoquer une "dégradation progressive de la performance des freins" dans le premier cas, et accroître le risque d'incendie dans le second, a indiqué le constructeur japonais dans un courriel transmis à l'AFP.

Il s'agit de la quatrième décision de ce type depuis le début de l'année pour le numéro un mondial du secteur, qui avait par ailleurs connu une série noire fin 2009-début 2010, notamment aux États-Unis, pour cause de pédales d'accélération ou de freins défectueux.

Déjà 11 millions de véhicules rappelés en 2014

Cette fois, des berlines Crown, des voitures de luxe Lexus et des monospaces Noah figurent parmi les modèles rappelés.

Le constructeur va remplacer une pièce du "maître-cylindre de frein" dans 802.000 véhicules au total, produits entre 2007 et 2012, dont 704.000 au Japon. "Le système de freinage ne devient pas inefficace, mais la performance peut commencer à se détériorer", explique Toyota.

Concernant la rampe d'injection d'essence, le groupe va remplacer un joint défectueux qui peut occasionner des fuites et, dans le pire des cas, mettre le feu au véhicule. Environ 759.000 voitures fabriquées entre 2005 et 2010 sont rappelées, dont 244.000 dans l'archipel nippon.
Enfin, un autre problème lié au réservoir a été relevé, conduisant au rappel de 190.000 autres voitures au Japon.

Cette décision du géant basé dans la région de Nagoya (centre du Japon) porte à près de onze millions le nombre de véhicules rappelés au garage ces derniers mois.

Y.D. avec AFP