BFM Business

Tesla: le constructeur va supprimer 7% de ses effectifs

-

- - Emmanuel DUNAND / AFP

Le constructeur automobile américain Tesla va supprimer environ 7% de ses effectifs, soit plus de 3.000 emplois.

«Nous n'avons malheureusement pas le choix». Dans une lettre transmise à son personnel et publiée sur son site internet, le fondateur et patron de Tesla, Elon Musk, explique que ces suppressions sont nécessaires si le constructeur veut respecter le calendrier de production de sa Model 3, car «l'avenir s'annonce compliqué».

Le groupe explique vouloir commercialiser plus rapidement un nouveau modèle qui devrait lui permettre d'élargir sa clientèle. L'objectif de ces suppressions de postes est donc clair: réduire les coûts afin que les personnes en mesure de s'offrir une voiture Tesla soient plus nombreuses. 

«Nous sommes confrontés à une difficulté extrême: produire nos voitures, batteries et produits solaires à des coûts compétitifs (...). Si nous avons fait des progrès, nos produits demeurent encore trop chers pour la plupart des gens», écrit Elon Musk. Le constructeur a déjà revu les prix de ses voitures à la baisse pour répondre à la diminution progressive des aides accordées aux véhicules électriques aux Etats-Unis.

«Tesla devra procéder à ces réductions d'effectifs tout en augmentant la cadence de production de la Model 3 et en apportant de nombreuses améliorations dans la chaîne de fabrication au cours des prochains mois», détaille le patron de Tesla. En juin dernier, le constructeur américain avait déjà procédé à une coupe de 9 % de ses employés.

L'action Tesla a chuté de 12.97% ce vendredi à Wall Street

Cette annonce a entraîné la chute de l'action Tesla: -12.97% à la clôture ce vendredi à New York. L'année 2018 avait été historique pour le constructeur américain qui a livré quasiment autant de voitures en douze mois que lors des précédents exercices réunis. Tesla a enregistré l'an dernier son premier bénéfice trimestriel en deux ans, grâce notamment à une forte hausse des volumes de livraison et de production du Model 3: 63.150 voitures livrées sur les 3 derniers mois de l'année. Le constructeur est parvenu au troisième trimestre 2018 à enregistrer un bénéfice net de 311,5 millions de dollars.

La moins chère des Tesla coûte actuellement 44.000 dollars. La Model 3 est plus compacte et moins onéreuse que les Model S et Model X de la marque et Tesla mise sur elle pour devenir un producteur de masse. Déjà commercialisée aux États-Unis, elle doit arriver en Europe le mois prochain. En France, son premier prix reste élevé: 53.500 euros, après déduction du bonus de 6.000 euros.

Les ventes de Tesla dans l'hexagone restent pour l'instant confidentielles. Entre janvier et août 2018, le constructeur américain a vendu seulement 457 Model S et 283 Model X, soit des parts de marché respectives des ventes de véhicules électriques dans l'Hexagone de 2,58 et 1,6%. Bien loin des 9.500 ventes de la reine de l'électrique en France, la Renault Zoé, qui conserve plus de la moitié du marché.

Sandrine Serais