BFM Business

SNCF : 60 000 voyageurs touchés par des retards

-

- - -

Un acte de malveillance sur la ligne TGV Paris-Lyon a provoqué des retards pour 60 000 voyageurs à bord de 200 TGV. Un câble a été sectionné dans la nuit de mercredi à jeudi. Le trafic devrait revenir à la normale ce jeudi en fin d’après-midi.

La SNCF annonce de nombreux retards sur les TGV entre Paris et le Sud-Est. 60 000 voyageurs sont touchés ce jeudi. Les trains partent à l’heure mais les trajets sont rallongés d’une heure à une heure et demie. La cause : « un acte de malveillance très grave », annoncé la SNCF. Un câble en cuivre a été sectionné dans l’Yonne dans la nuit de mercredi à jeudi. Un câble qui a été réparé plus vite que prévu, a indiqué la SNCF en début d'après-midi : « Des retards vont perdurer mais ils se résorberont en fin d'après-midi », a précisé un porte-parole de l'entreprise ferroviaire.
« Quasiment tous les TGV du Sud-Est et une partie des TGV Rhin-Rhône sont impactés », avait auparavant précisé Jean-Christophe Archambault, directeur de l'axe TGV Sud-Est.

« Malveillance, sabotage ou préparation au vol »

« On a constaté les dégâts, ils sont venus avec un gros outillage » sur les lieux à Cuy, a ajouté le responsable de la SNCF lors d'une conférence de presse en gare de Lyon Part-Dieu, photo du câble sectionné à l'appui. « Ça peut être un acte de malveillance, de sabotage, ou une préparation à un vol », a-t-il précisé, alors qu'une enquête de gendarmerie est en cours. Une cinquantaine de cheminots ont travaillé toute la nuit sur l'incident.

La Rédaction, avec AFP