BFM Business

Sans permis, il renverse et tue un enfant

Le garçon a été renversé alors qu'il traversait sur un passage piéton...

Le garçon a été renversé alors qu'il traversait sur un passage piéton... - -

Un homme de 24 ans a renversé un enfant de 11 ans à Paris ce jeudi. Il roulait sans permis de conduire, qu’on lui avait retiré. L’enfant est décédé. Le conducteur a été mis en garde à vue. Des traces de cannabis ont été trouvées dans son sang.

Un homme qui conduisait une camionnette a renversé et tué ce jeudi matin un enfant de 11 ans à Paris. Il n'avait plus son permis de conduire à la suite d'une annulation et a été placé en garde à vue, a-t-on appris de source policière. Le garçon a été renversé alors qu'il traversait sur un passage piéton l'avenue Gambetta dans le XXe arrondissement de Paris. L'enfant était accompagné d'un camarade et se rendait à un cours d'escrime. Il est décédé des suites de ses blessures.
Selon plusieurs témoins, le conducteur roulait à vive allure. Il n'était pas sous l'emprise de l'alcool. D'après les résultats des tests sanguins, il avait fumé du cannabis, mais ceux-ci ne permettent pas de déterminer quand exactement il en a fumé.

« Je me suis dit : il ne pourra jamais s'arrêter ! »

Le conducteur, âgé de 24 ans, venait de doubler une file de voitures bloquées par un camion-poubelle. Il roulait à contresens. Il se serait alors rabattu à l'instant où les deux enfants traversaient la rue. L'un des deux a eu le temps de se mettre à l'abri sur le trottoir, l'autre a été percuté, selon une source proche de l'enquête. « La camionnette est arrivée à toute vitesse, quand je l'ai vue je me suis dit : il ne pourra jamais s'arrêter ! Le conducteur a essayé d'éviter le garçon mais il n'a pas réussi. C'était horrible », a decrit un témoin. Malgré l'arrivée rapide des pompiers, dont une caserne se situe à 300 mètres du lieu de l'accident, le jeune garçon n'a pas survécu à ses blessures. Il est décédé dans le véhicule qui le transportait vers l'hôpital Necker à Paris.
Selon certains avocats spécialisés, le chauffard pourrait être poursuivi pour « homicide involontaire avec pour circonstances aggravantes conduite sans permis et excès de vitesse ».

La Rédaction