BFM Business

Ryanair va supprimer environ 2000 vols d'ici à fin octobre

Ryanair souhaite améliorer la ponctualité de ses avions

Ryanair souhaite améliorer la ponctualité de ses avions - Philippe Huguen - AFP

Le groupe irlandais annonce dans un communiqué vouloir supprimer pas moins de 40 à 50 vols par jour d'ici à la fin octobre. Les clients touchés par ces annulations se verront proposer d'autres vols ou un remboursement.

Décidément Ryanair n'hésite pas à prendre d'importantes mesures pour rendre ses vols plus ponctuels. Quitte à faire grimacer ses clients.

La compagnie aérienne irlandaise a ainsi annoncé dans un communiqué ce vendredi qu'elle allait supprimer "moins de 2%" de ses vols dans les six prochaines semaines, c'est-à-dire jusqu'à fin octobre. Si en valeur relative cela peut paraître faible, ces annulations représentent quand même 40 à 50 vols par jours. Soit au total pas moins de 2000 vols.

La compagnie explique vouloir améliorer son "système de ponctualité" alors que près d'un avion sur cinq de la compagnie a été en retard sur les deux premières semaines de septembre. Ce que la compagnie explique de par des grèves, des conditions météorologiques peu favorables mais aussi l'obligation de respecter les périodes de congés des équipages.

Les voyageurs pourront être remboursés

Les clients de la compagnie qui seraient lésés par ces annulations se verront contacter directement par Ryanair. L'entreprise leur proposera soit un autre vol, soit un remboursement intégral.

Nous présentons nos sincères excuses au petit nombre de clients affectés par ces annulations et ferons de notre mieux pour leur trouver un autre vol et/ou les rembourser en totalité", a insisté Robin Kiely, le chef de la communication de la compagnie, cité dans un communiqué.

Ces excuses n'ont pas satisfait les clients, qui étaient nombreux vendredi soir à exprimer leur colère sur Twitter, l'un d'eux évoquant une "honte absolue", la compagnie ayant annoncé ces annulations à la dernière minute.

Selon le site internet de l'aéroport de Dublin, deux vols en provenance de Tours et Newcastle avaient déjà été annulés vendredi et d'autres ont été supprimés samedi, pour Paris, Madrid et Amsterdam notamment.

La semaine dernière, l'entreprise avait déjà annoncé qu'elle mettait fin à la possibilité d'emmener deux bagages en cabine, là aussi dans le but d'éviter la pagaille au moment de l'embarquement et ainsi éviter des retards. Elle avait en parallèle nettement réduit les tarifs des bagages en soute.

Ces excuses n'ont pas satisfait les clients, qui étaient nombreux vendredi soir à exprimer leur colère sur Twitter, l'un d'eux évoquant une "honte absolue", la compagnie ayant annoncé ces annulations à la dernière minute.

Selon le site internet de l'aéroport de Dublin, deux vols en provenance de Tours et Newcastle avaient déjà été annulés vendredi et d'autres ont été supprimés samedi, pour Paris, Madrid et Amsterdam notamment.

La semaine dernière, l'entreprise avait déjà annoncé qu'elle mettait fin à la possibilité d'emmener deux bagages en cabine, là aussi dans le but d'éviter la pagaille au moment de l'embarquement et ainsi éviter des retards. Elle avait en parallèle nettement réduit les tarifs des bagages en soute.

J.M.