BFM Business

Roissy: un avion Air France évite de justesse un drone

Le drone a été aperçu par le co-pilote à 1.600 mètres d'altitude en atterrissant à l'aéroport de Roissy.

L'accident a été évité de justesse. Un avion de la compagnie Air France a évité au dernier moment un drone alors qu'il volait à proximité de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle. Le Bureau enquête et analyse (BEA), qui révèle l'information, parle d'un "incident grave". 

L'avion Airbus A320 effectuait une liaison entre Barcelone et Paris lorsque le copilote aperçoit un drone sur la gauche de l'appareil, alors que l'avion volait à plus de 1.600 kilomètres de haut. "Il déconnecte le pilote automatique et effectue une ressource souple tout en informant le commandant de bord de la présence du drone", précise le BEA.

L'engin volant serait passé à environ 5 mètres sous l'aile gauche de l'avion, selon les estimations du commandant de bord.

Risque de "catastrophe aérienne"

Michel Polacco, spécialiste aéronautique, a estimé ce vendredi sur France Info qu'une collision aurait pu provoquer "de graves dégradations" sur l'appareil. "Cela peut même rendre l'équipage incapable de piloter cet avion, si il y a une fracture du cockpit ou du pare-brise. Avec un choc à 600 km/h, on peut parfaitement créer une catastrophe aérienne", a-t-il ajouté.

Le BEA ne donne pas d'éléments sur le nombre de personnes à bord de l'avion ni sur la taille du drone. Un A320 peut emporter environ 160 passagers. Les drones ne sont pas autorisés à voler à proximité des aéroports ni à survoler des zones habitées et sont limités à un plafond de 150 mètres à portée de vue de leur opérateur, sauf exception. 

J.C. et A.D.