BFM Business

Renault: Carlos Tavares sur le départ?

Carlos Tavares voudrait devenir numéro 1

Carlos Tavares voudrait devenir numéro 1 - -

Le numéro 2 Renault, dans un entretien à Bloomberg le 14 août, dévoile ses ambitions et a visiblement des envies d'ailleurs. Il se verrait bien patron de GM ou de Ford.

Carlos Tavares ne veut plus être le second. Dans une interview à l'agence Bloomberg le 14 août, le numéro 2 de Renault a déclaré qu'il se sentait prêt à devenir le numéro 1 d'un autre constructeur. "Quiconque se passionne pour l'industrie automobile parvient à la conclusion qu'à un moment donné vous avez l'énergie et l'appétit pour devenir numéro un".

Quant au groupe, plusieurs choix s'offre à lui. "Mon expérience serait utile pour n'importe quel groupe automobile. Pourquoi pas GM? Je serais très honoré de diriger une telle compagnie". Et si ce n'est pas GM, Carlos Tavares a réfléchi à d'autres options. "Je pourrais envisager d'autres compagnies. Il y a en plusieurs à Detroit dont la direction va changer". En effet, outre Dan Akerson, patron de General Motors (64 ans), Alan Mulally, patron de Ford (68 ans), est sur le point de partir à la retraite.

Attendre 2018

Le directeur général de Renault a 55 ans, soit 4 ans de moins que son patron. Il estime que rechercher une place de patron n'a "rien de déloyal". Mais le mandat de Carlos Ghosn arrive à échéance en 2014 et il sera vraisemblablement reconduit. Il ne se voit donc pas attendre 2018 et ses 60 ans pour prendre les commandes du groupe. "Il sera trop tard".

D'autant plus que Carlos Ghosn pourrait remanier la gouvernance de l'alliance Renault-Nissan. Une source a glissé aux Echos ce vendredi 16 août, qu'"il n'est pas du tout certain que Tavares puisse gagner quelque chose dans la future gouvernance du groupe, qui devrait faire la part belle à des fonctions transverses entre les deux sièges". En effet, le futur PDG de Nissan sera normalement un dirigeant japonais issu de l'interne.

Diane Lacaze