BFM Business

Rebaptisé Indigo, Vinci Park veut éviter d'être "ubérisé"

"Nous avons un parking pilote à la Cité des sciences à Paris, où on est capable de lire votre plaque d'immatriculation et de vous débiter sur votre compte, si vous vous êtes préalablement inscrit" explique Serge Clémente, PDG de Vinci Park.

"Nous avons un parking pilote à la Cité des sciences à Paris, où on est capable de lire votre plaque d'immatriculation et de vous débiter sur votre compte, si vous vous êtes préalablement inscrit" explique Serge Clémente, PDG de Vinci Park. - BFM Business

L'exploitant de parkings publics change de nom tout en renforçant ses services numériques. Il veut ainsi éviter d'être dépassé par de nouveaux entrants venus d'internet.

Après l'hôtellerie et les taxis, de nouveaux entrants surfant sur la vague numérique menacent-ils le modèle économique des parkings publics? C'est en tous cas la crainte exprimée par la direction de Vinci Park, dont le PDG, Serge Clémente, était de passage sur l'antenne de BFMBusiness.

Bien qu'à la tête d'un actif constitué de 4.000 parkings dans le monde, l'entreprise, qui doit changer son nom en Indigo jeudi 5 novembre 2015, se met en ordre de marche pour affronter un environnement qui change.

"L'avènement du tout connecté, les villes multifonctionnelles, les attentes de nos clients et l'irruption de nouveaux entrants, lesquels sont à la fois une menace et une opportunité, nous amènent à évoluer" a estimé le PDG de Vinci Park.

Une des réponses de l'exploitant de parking consiste à étoffer ses services numériques par le biais de sa plate-forme Internet de réservation.

Vers une offre complète de mobilité autour du parking

"Une fois inscrit sur notre plate-forme internet en créant un compte unique avec votre mode de paiement, on est capable de lire votre plaque d'immatriculation à l'entrée du parking pour vous débiter directement. Puis on intègre un ensemble de services de mobilité et de transport à disposition des clients. On est en mesure de proposer par exemple de réserver des scooters électriques, grâce à des partenariats" explique Serge Clémente.

Le site pilote du parking de la Cité des sciences à Paris est le premier exemple de cette stratégie numérique. Elle vise à remettre le véritable actif de Vinci Park, le stationnement, au centre du jeu et éviter que d'autres acteurs ne lui contestent cette place comme Uber ou Airbnb l'ont fait respectivement dans le transport de personnes et l'hébergement de loisir.

Frédéric Bergé