BFM Business

PSA, Renault, Goodyear: semaine chargée pour l'automobile

PSA et Renault publieront respectivement mercredi et jeudi leurs résultats financiers

PSA et Renault publieront respectivement mercredi et jeudi leurs résultats financiers - -

Publication des résultats annuels pour PSA et Renault, poursuite des négociations sociales chez Goodyear et Peugeot Citroën : la semaine va être placée sous le signe de l'automobile. Le gouvernement risque une nouvelle fois de se retrouver en difficulté.

L’automobile va être en une de l’agenda social et économique, cette semaine. Le secteur, qui fait face à un marché français et européen en total perte de vitesse, présente des fers de lance fragilisés et des sous-traitants en difficulté.

Dès ce lundi 11 février, le dossier Goodyear va revenir sur le devant de la scène. L’entreprise de pneumatique a annoncé, il y a deux semaines, son intention de fermer le site d’Amiens-Nord d’ici à 2014, après cinq années de négociations sociales infructueuses. 1 173 sur les 1 250 postes que comptent le site seront supprimés. La direction de Goodyear doit détailler ce projet de fermeture, mardi 12 février, lors d’un comité central d’entreprise. La CGT, ultra-majoritaire à Amiens-Nord a appelé à la grève pour tenter de contrecarrer les plans.

Elle a aussi fait savoir qu’elle ne s’opposerait pas forcément au gouvernement, qui s’est saisi du dossier Goodyear. Ainsi, si Arnaud Montebourg réussit à élaborer un "plan convenable" pour reprendre le site, le syndicat ne le refusera pas.

PSA dans le rouge , Renault dans le vert

De son côté, PSA tiendra vendredi un CCE extraordinaire concernant son plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) qui prévoit plus de 11 000 suppressions de postes d’ici à 2014. Mais pour le constructeur automobile, l'autre grand-rendez-vous de la semaine aura lieu, mercredi, à l’occasion de la publication de ses résultats financiers.

Ceux-ci accuseront une lourde perte, le groupe ayant annoncé des dépréciations d’actifs de 4,7 milliards d’euros. Mais les investisseurs guetteront la feuille de route annoncée par Philippe Varin, le président du groupe, pour redresser l'entreprise. Le gouvernement, qui a assuré vendredi dernier ne pas envisager de monter au capital de PSA, aura également un œil attentif.

L’exécutif aura, jeudi encore, les yeux rivés vers l’autre grand nom de l’automobile. Renault publiera, le 14 février, ses résultats financiers. La marque au losange, actuellement en négociations avec ses salariés pour dynamiser la compétitivité de ses entreprises, devrait, au contraire de son grand rival, annoncer des résultats dans le vert.

Les grands équipementiers comme Michelin et Faurecia, la filiale la plus rentable de PSA, publieront, eux, mardi leurs résultats annuels.

Julien Marion