BFM Business

Pourquoi Tesla installe en Chine des stations géantes de recharge électrique

Fort du décollage commercial des ventes de ses voitures électriques en Chine, Tesla a installé à Pékin et Shanghai ses trois plus grandes stations de recharge. Chacune est capable de recharger 50 véhicules en même temps.

La Chine est devenue un "laboratoire" pour Tesla. Le fabricant américain de voitures électriques y installe de gigantesques stations de recharge électrique. Capables d'accueillir jusqu'à 50 véhicules en même temps, elles sont les plus importantes qu'il a jamais déployées dans le monde. Trois stations de cet acabit, une située à Shanghai et deux à Pékin, attendent désormais les possesseurs de Tesla souhaitant recharger leur véhicule.

Ces stations dotées de 50 bornes font partie du réseau de stations de recharge rapide (Supercharger) dont le constructeur a accéléré en 2017 le déploiement dans le monde entier. Une seule borne (130 kW) est capable de recharger une Tesla en 30 mn environ, ce qui porterait à plusieurs mégawatts la puissance crête de ces stations de grande capacité dont seule la Chine est équipée pour l'instant.

"Nous avons ajouté 126 nouvelles stations Supercharger au troisième trimestre, pour un total de plus de 1000 stations et plus de 7000 prises, dans le monde" expliquait la firme d'Elon Musk en commentant ses résultats financiers du 3ème trimestre 2017.

-
- © La première station à 50 bornes de recharge a été installée dans un parking souterrain à Shanghai. Tesla

À propos de la Chine, où sa première station géante de recharge à 50 bornes venait d'être installée à Shanghai dans un parking souterrain, Tesla ajoutait: "De telles stations à haute densité seront plus répandues dans d'autres zones à fort trafic à l'avenir".

Le choix de l'empire du Milieu pour y installer des stations à 50 bornes de recharge, alors qu'aux États-Unis, elles plafonnent à 40 bornes, se justifie par l'importance stratégique de ce marché pour la firme d'Elon Musk. Après des débuts commerciaux difficiles en 2014 et 2015, dus à des taxes de 25% à l'importation, ses ventes ont décollé en 2016 pour atteindre 1 milliard de dollars sur les 7 milliards de chiffre d'affaires engrangés par Tesla.

L'empire du Milieu rattrape à vitesse grande V son retard dans les infrastructures pour véhicules électriques alors que, dans le pays, les immatriculations ont déjà dépassé celles enregistrées aux USA depuis 2014. L'essor du marché est encouragé par les autorités chinoises qui ont déjà installé 100.000 bornes publiques de recharge en 2016, portant à 150.000 leur nombre total. Un plan de construction de 800.000 bornes supplémentaires de recharge, dont 100.000 publiques, a été annoncé en 2017 par l'Administration nationale de l'énergie (AEN).

Frédéric Bergé