BFM Business

Pourquoi Panasonic s'intéresse à l'industrie automobile du futur

Panasonic cherche à devenir un des fournisseurs privilégiés de l'industrie automobile pour les systèmes "intelligents" bardés d'électronique destinés à leurs véhicules électriques ou autonomes.

Panasonic cherche à devenir un des fournisseurs privilégiés de l'industrie automobile pour les systèmes "intelligents" bardés d'électronique destinés à leurs véhicules électriques ou autonomes. - Toru Yamanaka-AFP

Fournisseur des batteries de Tesla, Panasonic veut acquérir ZKW, spécialiste autrichien des blocs de phares de voitures. Une preuve de l'intérêt des industriels de l'électronique grand public, pour les marchés professionnels liés à l'automobile. Samsung l'a précédé sur cette voie en rachetant la firme américaine Haman.

Le marché des équipements pour automobiles suscite un intérêt croissant des industriels asiatiques de l'électronique grand public. Ils sont de plus en plus nombreux à y voir un relais de croissance. Beaucoup investissent massivement, tel Samsung qui a fait son plus gros rachat en mettant la main sur Haman, pour devenir les fournisseurs privilégiés de technologies des futures voitures électriques et autonomes, bardées d'électronique et connectées.

Après s'être détourné ces dernières années de l'électronique grand public qui avait fait son succès, Panasonic veut renforcer sa présence dans l'automobile avec un projet de rachat de l'équipementier autrichien ZKW. Ce fournisseur de l'industrie mondiale (BMW, GM) fabrique des blocs de phares de voitures. Il prévoit de réaliser 900 millions d'euros de chiffre d'affaires sur l'année 2016.

La transaction, qui serait évaluée à quelque 100 milliards de yens (833 millions d'euros), pourrait être annoncée d'ici à la mi-décembre 2016, selon le grand quotidien économique japonais Nikkei.

ZKW, sur lequel Panasonic aurait jeté son dévolu, conçoit aussi bien des phares classiques que des blocs d'éclairage "intelligents". Ces derniers ont le grand atout d'améliorer, dans la perspective d'une voiture "autonome", la sécurité pour la conduite de nuit. Ces technologies d'éclairage permettent d'anticiper le tracé de la route pour éclairer les virages à venir ou de détecter des obstacles par anticipation pour signaler leur présence au conducteur.

L'intérêt de Panasonic pour les technologies liées à l'automobile avait été révélé au grand jour lorsqu'il est devenu le fournisseur exclusif de Tesla pour les batteries au lithium-ion. Elles sont destinées à la fois à ses véhicules électriques et à ses systèmes de stockage électrique domestique.

La firme japonaise avait aussi pris en 2015 une participation de 49% dans l'industriel espagnol Ficosa International. Produisant à l'origine des rétroviseurs, cette firme compte sur Panasonic pour se développer dans les systèmes de conduite assistée et les systèmes multimédia embarqués. Ces derniers sont une des spécialités de la division Avionics de l'industriel japonais, devenu un grand fournisseur de l'industrie aéronautique pour les systèmes de divertissement et de connexion Internet à bord des avions.

Frédéric Bergé
https://twitter.com/BergeFrederic Frédéric Bergé Journaliste BFM Éco