BFM Business

Pourquoi les Corses font le bonheur des concessionnaires automobiles

BFM Business

Comment l’une des régions les plus pauvres de France peut-elle être suréquipée en voitures? A la lecture des données du Comité des constructeurs français d’automobiles, il ressort en effet que les Corses achètent bien plus de voitures par rapport à la moyenne nationale.

Au vu du nombre de voitures immatriculées depuis 2009, on peut affirmer un Corse sur deux s’est offert une nouvelle automobile sur la période. On compte en effet en moyenne 4.847 immatriculations pour 10.000 habitants en Corse-du-Sud, et 5.696 en Haute-Corse. Ce qui place les deux départements respectivement deuxième et troisième à l’échelle de la France, derrière l’Oise (dont les chiffres sont fortement impactés par la présence de beaucoup de sociétés de location).

Faible développement des transports en commun

Deux raisons peuvent l’expliquer. D’abord, le faible développement des transports en commun rend les Corses plus dépendants de leur véhicule. Un document de la Chambre de commerce et d’industrie indique ainsi que l'île de Beauté "se trouve être une des régions les plus auto-dépendantes. (…) Ainsi, 8 Corses sur 10 utilisent leur véhicule pour se rendre au travail contre 7 sur 10 sur l’ensemble de la France".

Le document précise également que "la faible part des transports en commun (ruralité du territoire, difficulté de mettre en œuvre un réseau de transport en commun efficace en dehors des agglomérations) explique aussi ce phénomène".

Enfin, la faiblesse de la taxe régionale sur les certificats d’immatriculations (27 euros par cheval fiscal, soit le tarif le moins élevé de France), incite les loueurs de voitures de l'île à acheter leur flotte auprès des concessionnaires locaux. Ce qui n’est pas le cas dans l’Hexagone, puisque les sociétés de location sont majoritairement implantées dans les départements de l’Oise (60) et de la Seine-Maritime (76). Comme la plupart des départements, la Corse fait la part belle aux constructeurs français: Peugeot se place ainsi en tête des immatriculations en Haute-Corse devant Renault et Citroën, tandis que la marque au losange devance ses concurrents en Corse-du-Sud.

Y.D.