BFM Business

Pour tester un moteur, Boeing dessine un avion géant dans le ciel

Le parcours du Boeing sur le site FlightRadar24.

Le parcours du Boeing sur le site FlightRadar24. - Capture Flight Radar 24

Pendant 18 heures, l'avion a survolé le centre des Etats-Unis en suivant un tracé qui a fini par former la silhouette d'un avion gigantesque dans le ciel américain.

Boeing s’amuse à dessiner des avions dans le ciel. Pas d’inquiétude toutefois: le constructeur aéronautique n’a pas gaspillé du kérosène et libéré 300.000 kilos de dioxyde de carbone (selon les estimations de Quartz) dans l’atmosphère juste pour le plaisir. L’entreprise testait ce mercredi un nouveau moteur pour ses modèles 787 Dreamliner, particulièrement en termes de vols longue distance et de fiabilité du matériel.

Avec 18 heures à tuer pour l’équipage à bord, autant que le rendu final soit joli, en plus d’être utile. Les organisateurs du plan de vol ont donc déterminé un tracé qui, une fois terminé, ressemblait à un immense Boeing 787.

L’appareil a donc survolé tout le Midwest américain, de la pointe nord du Wisconsin à l’extrémité sud du Texas, avec le nez dans le Wyoming et la queue dans l’Alabama.

Malgré des orages dans certaines régions, relève CNN, l’avion a pu compléter le tracé sans encombre.

Ce n’est pas une première pour Boeing, qui avait déjà tracé le logo de l’entreprise en 2012, et écrit "MAX" plus tôt cette année pour célébrer son modèle éponyme et assurer qu’il pouvait voler neuf heures sans escale.

Liv Audigane