BFM Business

Porsche verse 9111 euros de prime à ses salariés

Porsche va verser une prime exceptionnelle à ses salariés

Porsche va verser une prime exceptionnelle à ses salariés - THOMAS KIENZLE / AFP

La prime annuelle versée par le constructeur allemand aux 21.000 salariés travaillant dans ses sites allemands progresse encore de 200 euros en raison des excellents résultats engrangés l'an passé. Et ce, malgré le scandale du diesel.

Les salariés de Porsche ne peuvent que se féliciter d'avoir contribué aux bons résultats financiers affichés leur employeur. Le constructeur automobile allemand a annoncé ce mercredi qu'il allait leur verser une prime de 9111 euros, clin d'oeil à son emblématique modèle 911, après une année 2016 record et malgré le dieselgate. Sont concernés les 21.000 salariés des sites allemands de Porsche qu'ils soient ingénieurs, qu'ils travaillent sur la chaîne d'assemblage, qu'ils fassent le ménage ou préparent les repas à la cantine.

En 2016, le fabricant du SUV de luxe Cayenne et de la sportive Panamera a enregistré la meilleure année de son histoire, avec un chiffre d'affaires de plus de 22 milliards d'euros et une rentabilité en hausse, à 17,4%.

Une prime en légère hausse

Porsche, habitué à chouchouter ses salariés avec des gratifications exceptionnelles, avait versé une prime de 8.911 euros en 2015, déjà en référence à son modèle 911. La hausse de la prime d'une année sur l'autre reste certes modeste. Mais elle fait figure d'exception au sein du groupe Volkswagen, la maison-père de Porsche, durement frappé par le scandale de ses moteurs diesel truqués.

"Personne d'autre ne reçoit une prime exceptionnelle approchante" au sein du groupe Volkswagen, a plaidé Uwe Hück, président du comité d'entreprise de Porsche, cité dans le communiqué. Daimler, propriétaire de la marque Mercedes-Benz, va, de son côté, verser à 130.000 salariés allemands une prime annuelle de 5.400 euros au titre de 2016.

P.L avec AFP