BFM Business

Polestar 1, la voiture de luxe made in China qui veut concurrencer Mercedes et Tesla

La maison-mère de Volvo, Geely, lance officiellement cette semaine en Chine la production de sa Polestar 1, incarnation des ambitions chinoises dans l'automobile haut de gamme.

La plus belle des autos suédoises est donc produite... en Chine. Geely, maison-mère du suédois Volvo, a fait le choix de produire la Polestar 1, une voiture d'exception, première d'une nouvelle lignée, dans son usine de Chengdu. Une voiture exceptionnelle à plus d'un titre, qui incarne l'entrée de Geely et de Volvo dans le domaine du très haut de gamme, tout en étant la preuve que l'industrie chinoise est elle aussi capable d'atteindre les standards du haut de gamme allemand ou britannique. Avant de devenir une marque indépendante, Polestar était en effet la division de préparation sportive du suédois Volvo. 

Si Volvo était déjà une marque réputée pour la qualité, le sérieux et l'ambition de ses modèles, Polestar tend à aller encore un peu plus loin. Et c'est sous l'impulsion de Geely que cette prouesse est rendue possible. Avec en plus un véritable souci d'innovation, notamment en termes de marketing, certains de ses modèles allant même être disponibles en location à la demande sous forme d'une sorte de "club privé" d'utilisateurs.

Un nouveau Tesla-killer?

Mais la Polestar 1, de A à Z, a été conçue comme une voiture exceptionnelle. Coupé sport élégant et épuré, d'une puissance de 600 chevaux, hybride rechargeable, elle est d'entrée de jeu l'un des véhicules les plus performants de ce segment, avec une autonomie qui approche des 150 kilomètres en mode 100% électrique. 

Le design intérieur et extérieur est aussi l'objet d'un soin particulier, à la fois épuré et luxueux, d'un niveau digne du très haut de gamme allemand. La Polestar 1 s'intercale parfaitement entre les Mercedes et BMW haut de gamme, avec une plus-value technologique et "eco-friendly" qui la met également en concurrence frontale avec Tesla.

8 heures de vérification par véhicule

La stratégie de production de la Polestar 1 va également en faire un produit d'exception. Elle ne sera produite qu'à 1.500 exemplaires, pas un de plus. 500 véhicules sortiront des chaînes par an, pendant 3 ans, avant que Polestar ne se concentre sur de nouveaux modèles.

Mais c'est surtout du point de vue de la qualité globale que la Polestar 1 montre toutes ses ambitions. Chaque voiture qui sort des chaînes de montage est testée et examinée avec soin, pendant 8 heures, le montage vérifié avec des instruments de pointe, et l'intérieur inspecté dans ses moindres détails, de l'aspect au toucher des matériaux en passant même par l'odeur.

Ambition chinoise dans le luxe

Un soin extrême qui tend à matérialiser le double-objectif de Geely : prouver que le groupe est capable de faire encore monter en gamme Volvo, et aussi démontrer le savoir-faire chinois en matière de produits d'exception. Une nouveauté dans un monde automobile où, à de rares exceptions près, les constructeurs automobiles du pays sont avant tout connus pour leurs produits de masse, bon marché, et pas forcément de grande qualité.

A 155.000 dollars pièce, la Polestar 1 va donc trouver une place particulière dans le domaine du très haut de gamme, et devenir le porte-drapeau de Geely sur les marchés internationaux et sur le segment des voitures de luxe. Elle sera bientôt suivie, dès l'année prochaine, d'un nouveau modèle plus abordable, la Polestar 2, qui sera 100% électrique. Un SUV Polestar est par ailleurs en préparation, et devrait être présenté en 2021.