BFM Business

Pass sanitaire dans les transports: serez-vous remboursé en cas de test positif avant le voyage?

Train, avion, car… le pass sanitaire s'applique ou va s'appliquer pour la plupart des transports longue distance. Pour les non-vaccinés, il faudra passer par la case "test anti-covid" avec le risque de perdre ses billets.

Le pass sanitaire s'apprête à être généralisé dans les transports longue distance. Déjà mis en place pour les vols aériens en Europe, il entre en vigueur "entre le 7 et le 10 août'" prochain dans les TGV, intercités, trains de nuit et dans les cars. Pour les non vaccinés, c'est le test (PCR ou antigénique) qui s'appliquera avec le risque de voir son voyage être annulé en cas de résultat positif ou de cas contact. Reste encore à savoir si les billets pourront être remboursés. Passage en revue des différents cas.

• Les billets de train

C'était le principal point en suspens. Actuellement, la SNCF permet d'annuler son billet jusqu'à trois jours avant le départ. Sauf que les tests devront être réalisés entre 72h (PCR) et 48h (antigénique). Ce mercredi matin sur BFMTV, le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari a rassuré les voyageurs "La SNCF s'engage à rembourser le billet" en cas de test positif. Cela s'appliquera donc aux TGV, aux Ouigo et aux Intercités. Concernant les trains internationaux, un doute subsiste encore. Contactée par BFM Business, la SNCF n'avait pas encore apporté la réponse. Pour le moment, la gratuité (ou non) de l'annulation et les délais prévus pour les billets Thalys ou Eurostar dépendent du tarif obtenu lors de l'achat.

• Les billets d'autocars

Du côté des autocars pour les longs trajets, Blablacar Bus permet déjà d'annuler ou modifier son billet jusqu’à 30 minutes avant le départ. La démarche est gratuite sur le site internet ou payante (3 euros par passager) dans les points de vente ou par le service client. Du côté de Flixbus, l'annulation est permise jusqu'à 15 minutes avant le départ mais des frais s'appliquent si elle a lieu 14 jours avant le départ (entre 1 et 5 euros). Contactée par BFM Business, l'entreprise assure "travailler actuellement sur le sujet afin de proposer des alternatives et permettre de continuer à voyager malgré les contraintes du pass sanitaire," sans apporter plus de détails.

• Les billets d'avion

Cette fois, ça se complique puisque les conditions diffèrent en fonction des compagnies. Pour Air France, le remboursement est possible jusqu'au jour de départ du vol, pour tous les voyages prévus jusqu'au 31 décembre 2021 inclus. Pour les autres compagnies, et notamment les low-cost, il est primordial de vérifier les conditions tarifaires proposées. Par exemple, EasyJet permet la modification des billets sans frais supplémentaires jusqu'à 2 heures avant le départ mais le remboursement n'est pas possible sans frais et doit être demandé 24h avant le voyage. Les passagers Ryanair, de leur côté, peuvent modifier leurs billets jusqu'à 7 jours avant le départ. En revanche, le remboursement n'est pas possible. Une manière de prévenir les mauvaises surprises est la souscription d'une assurance voyage. Mais là encore, il convient de bien vérifier les conditions de remboursement.

Thomas Leroy Journaliste BFM Business