BFM Business

Parisot : « Une prime transport, c’est insupportable ! »

-

- - -

Laurence Parisot, présidente du Medef, s’est fermement opposée à la prime transport voulue par François Fillon.

Invitée mardi 2 septembre, la patronne des patrons Laurence Parisot a vivement critiqué le projet de prime transport du gouvernement, qu'elle suspecte de vouloir augmenter la taxe transport déjà existante : « C'est une erreur économique de demander aux entreprises de financer une prime transport. C'est une erreur pour plusieurs raisons. D'abord, parce que les entreprises aujourd'hui contribuent au développement des transports publics en France. Savez-vous que les entreprises versent entre 4 et 5 milliards d'euros par an ? Et c'est même d'ailleurs sur la feuille de paye des salariés ».

« Je crois qu'il faut qu'on dise aux Français « Regardez votre feuille de paye sur laquelle vous avez une ligne qui s'appelle URSSAF Versement Transport ». En région parisienne ça correspond à 2,6% du salaire brut, c'est énorme. Ce n'est pas la Carte Orange, ce versement va financer de nouvelles infrastructures de transports publics. Donc nous les entreprises nous disons : « nous sommes les premiers contributeurs au développement des transports urbains publics. Nous ne pouvons pas rajouter à cette taxe là une nouvelle forme de taxe » ».

« D'autant plus qu'il semblerait que dans la loi qui se prépare sur le Grenelle de l'Environnement, cette taxe transport serait également augmentée. Ca, c'est une annonce que je vous fais ce matin, nous l'avons découvert hier. Cette taxe transport serait à nouveau augmentée dès l'année prochaine. Donc une prime transport en plus, c'est insupportable ! ».

La rédaction