BFM Eco

Paris: Renault lance une offre d'autopartage et de VTC 100% électrique

Thierry Bolloré, du groupe Renault a présenté son offre aux côtés d'Anne Hidalgo.

Thierry Bolloré, du groupe Renault a présenté son offre aux côtés d'Anne Hidalgo. - BFM Paris

A partir de septembre, Renault va mettre en place à Paris une offre combinant véhicules en autopartage et VTC 100% électrique. Le groupe ambitionne de déployer 2.000 véhicules.

La succession d'Autolib' s'organise. Ce mercredi, la mairie de Paris et le groupe Renault ont annoncé "une alliance" pour développer de nouvelles solutions de mobilités, alors que le service Autolib' ferme définitivement le 31 juillet.

Le constructeur français a dévoilé les grandes lignes de son offre 100% électrique, qui sera progressivement mise en place à partir de septembre. En réalité, le groupe Renault va combiner trois services: une offre de VTC et deux offres d'autopartage. 

Deux offres d'autopartage et un service de VTC

La véritable alternative à Autolib' sera le déploiement de véhicules en free floating (sans stations) que l'utilisateur pourra déposer sur n'importe quelle place de parking sans avoir à payer le parcmètre. Il ne pourra pas en revanche réserver de place à l'avance.

Renault va aussi développer son service d'autopartage Renault Mobility déjà présent à Paris. A la différence du premier, ce service repose sur le principe d'une location en boucle: l'utilisateur prend une voiture dans un parking et la remet au même endroit. Cette offre est plus particulièrement destinée aux trajets plus longs.

Le troisième volet de l'offre de Renault s'inscrit dans le développement d'une offre de VTC en s'appuyant sur la plateforme Marcel, qui fait partie du groupe Renault.

"Nous combinerons donc une offre de VTC électrique, une offre d'autopartage pour les Parisiens, les Franciliens et les visiteurs au plus près de leurs attentes et de leurs modes de déplacements", a résumé Thierry Bolloré, directeur adjoint du groupe Renault. 

Zoé, Twizy et des utilitaires disponibles à la location

Cette combinaison d'offres s'appuira sur la gamme des véhicules 100% électriques de Renault: Zoé et Twizy mais aussi des utilitaires Kangoo Z.E et Master Z.E. Le groupe ambitionne de déployer en tout 2.000 véhicules d'ici la fin 2019. A la différence d'Autolib', ces services ne reposeront pas sur un abonnement. Une application permettra de localiser les véhicules et de les emprunter. 

Des questions restent cependant à éclaircir notamment sur la question des tarifs de location, qui seront dévoilés d'ici septembre. 

La maire de Paris Anne Hidalgo s'est félicité de cette alliance qualifiée "d'historique", tout en précisant qu'elle n'était pas exclusive. D'autres constructeurs vont pouvoir proposer des services différents. C'est le cas de PSA qui a annoncé mardi vouloir lancer 500 voitures électriques d'ici la fin de l'année. 

Carole Blanchard