BFM Business

Paris: JCDecaux va-t-il perdre les Vélib'?

Le nouvel exploitant des Vélib' sera bientôt choisi.

Le nouvel exploitant des Vélib' sera bientôt choisi. - AFP

D’après Le Parisien, la commission d’appel d’offres qui doit choisir le prochain exploitant des Vélib' aurait écarté JCDecaux, qui détenait le contrat jusqu'à présent. La commission lui aurait préféré Smoove, une PME de l'Hérault.

Est-ce la fin des Vélib' version JCDecaux? D'après Le Parisien, la commission d'appel d'offres, chargée de choisir qui s'occupera du service parisien en libre-service aurait écarté le géant de la publicité. Un appel d'offre avait été lancé en prévision de la fin du contrat de gestion du service, jusque-là détenu par le groupe JCDecaux.

Le prochain contrat qui débutera au 1er janvier 2018 désignera pour quinze ans le prochain exploitant des Vélib'. Candidate à cet appel d'offres, la société Smoove aurait été préférée par la commission. La jeune PME Montpelliéraine exploite déjà 20.000 vélos en libre-service dans une vingtaine de villes. 

Selon Le Parisien, des documents complémentaires vont être demandés aux candidats, avant un choix définitif qui devra être entériné mi-avril. Il sera acté par le syndicat mixte Vélib' Métropole qui réunit les représentants de Paris et d'une quarantaine de collectivités autour de la capitale.

Smoove parie sur son système de vélo sécurisé

Le choix d'écarter JCDecaux s'il est confirmé constituerait un important revers pour le groupe, avec la perte d'un contrat de plusieurs centaines de millions d'euros.

Mais en septembre dernier, un rapport de l'inspection générale de la ville de Paris avait mis en cause les dérives financières du contrat avec JCDecaux. Alors que l'exploitation des Vélib' devait initialement ne rien coûter aux collectivités, la note se serait élevée à 16 millions d'euros pour la mairie de Paris en 2013. En cause notamment, les actes de vandalisme et les vols de vélos qui auraient alourdi la facture. En tout, 70% du parc de vélos en libre service serait renouvelé chaque année. Dans son projet, Smoove a notamment mis en avant sa technologie comportant un système d'attache plus sécurisé et un vélo plus robuste donc plus résistant aux dégradations.

Le vainqueur de l'appel d'offres devra quoi qu'il arrive mettre en place une nouvelle formule du Vélib' entre fin 2017 et début 2018. Les Vélib' devraient changer de design et intégrer une offre de vélos à assistance électrique qui représentera 30% du nouveau parc.