BFM Business

Pagaille dans le RER : et si l'état du réseau était en cause ?

-

- - -

Après la paralysie du trafic mercredi soir dans le nord de Paris, l'heure est aux interrogations. Pourquoi de telles défaillances techniques? L'état du réseau en Ile-de-France est pointé du doigt.

Au départ de la pagaille qui a bloqué toute une soirée des milliers de voyageurs, mercredi soir dans le nord de Paris, un "petit problème électrique" qui a bloqué un RER en pleine voix. C'est le terme employé par un porte-parole de la SNCF après l'incident.

Désormais, le temps est aux questions. Pourrait-on éviter de telles défaillances ? Le réseau francilien est une gigantesque toile d’araignée de 1.350 km où circule près de la moitié du trafic de la SNCF. Ses équipements, souvent vieux de 20 ou 30 ans, sont soumis à une forte usure. Un énorme investissement pour les pouvoirs publics, qui ont déjà apporté 300 millions d’euros cette année pour leur rénovation.

Le problème du partage des compétences

Autre problème : l'efficacité du réseau fragilisée par un partage de compétence entre Réseau Ferré de France, propriétaire du rail, et la SNCF qui l’utilise. Mais le gouvernement planche sur un projet de réunification des deux entités pour 2013.