BFM Business

Ouverture d'une enquête sur le comité d'entreprise de la SNCF

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire sur des malversations présumées au sein du comité central d'entreprise (CCE) de la SNCF, selon une source judiciaire. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire sur des malversations présumées au sein du comité central d'entreprise (CCE) de la SNCF, selon une source judiciaire. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé - -

PARIS - Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire sur des malversations présumées au sein du comité central d'entreprise (CCE) de la...

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert une information judiciaire sur des malversations présumées au sein du comité central d'entreprise (CCE) de la SNCF, apprend-on de source judiciaire.

L'enquête, confiée à une juge d'instruction au début du mois, vise les chefs d'escroquerie en bande organisée, faux et blanchiment d'escroquerie, a dit le parquet de Paris, confirmant une information du site internet d'information Mediapart.

Les malversations dans les comptes du comité d'entreprise dirigé par la CGT sont évaluées à plus de 250.000 euros, a-t-on appris de même source.

Les enquêteurs ne s'orientent pas vers la piste d'un financement occulte des syndicats mais plutôt sur les malversations d'un individu au moins.

Nicolas Bertin, édité par Clément Guillou