BFM Business

Opel pourait supprimer 1000 postes administratifs

BFM Business

Opel, filiale de l'américain General Motors, pourrait supprimer 1 000 postes administratifs à son siège de Rüsselsheim, selon le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

Le chiffre a toutefois été contesté par le constructeur allemand. "Nous réfutons cet article. Nous avons dit à plusieurs reprises qu'il y aurait une réduction du personnel mais nous ne consentons pas à entrer dans le domaine des chiffres concrets", a déclaré à l'AFP un porte-parole d'Opel.

Dans un communiqué envoyé un peu plus tôt, une porte-parole avait confirmé l'existence d'"un plan clair concernant les coûts, dont les coûts de personnel", ajoutant que des négociations intensives étaient en cours avec le syndicat IG Metall.

BFMbusiness.com et AFP