BFM Business

Mongin lâche la RATP pour GDF Suez

Le mandat de Pierre Mongin a été renouvelé en juillet dernier.

Le mandat de Pierre Mongin a été renouvelé en juillet dernier. - Eric Piermont - AFP

Le président de la RATP a décidé de quitter son poste. Il va rejoindre GDF Suez au poste de directeur général adjoint.

La nouvelle est surprenante. Après 9 ans passés à la tête de la RATP, Pierre Mongin est prêt à partir. Il a décidé de rejoindre GDF Suez pour y occuper le poste de directeur général adjoint et secrétaire général en remplacement d'Alain Chaigneau. Il en a informé François Hollande lors d'un rendez-vous vendredi 13 mars. Le président lui a donné son feu vert.

La nouvelle directrice générale déléguée chez GDF Suez, Isabelle Kocher, doit justement présenter la semaine prochaine une nouvelle réorganisation.

La surprise est d'autant plus grande que Pierre Mongin vient tout juste d'être reconduit, pour un mandat de 5 ans, à la tête de l'entreprise publique. Cela s'est, en effet, fait en juillet dernier.

De nombreuses candidatures?

De plus, Pierre Mongin vient de présenter, ce lundi, des résultats tout à fait satisfaisant. Son poste n'était donc pas menacé.

L'an passé, le groupe RATP a enregistré une croissance de 3% de son chiffre d'affaires (+3,4% en tenant compte de la nouvelle norme comptable en vigueur), qui s'élève à 5,3 milliards d'euros, et dont 17,4% en provenance des filiales RATP Dev, Systra, OpenTour, etc.

Le bénéfice net du groupe RATP a atteint 298 millions d'euros en 2014, contre 304 millions en 2013 (293 millions d'euros en tenant compte des nouvelles normes comptables). A 5,7%, "on a une rentabilité du groupe qui nous situe toujours au plus haut niveau en Europe" parmi les entreprises de transport public, a souligné Pierre Mongin.

Les candidatures devraient donc être nombreuses pour reprendre son poste.

D. L.