BFM Business

Match Airbus-Boeing au Salon du Bourget

Le nouvel A350 sera peut-être présenté en vol au Bourget

Le nouvel A350 sera peut-être présenté en vol au Bourget - -

Ouverture ce lundi 17 juin et pour une semaine du salon du Bourget. Comme à chaque édition, les avionneurs devraient multiplier les annonces de contrats. Et les deux frères ennemis du secteur, Airbus et Boeing, devraient se livrer à une nouvelle confrontation.

Les commandes vont s'enchaîner, que ce soit chez Airbus ou chez Boeing, sans pourtant égaler le nombre record conclu il y a deux ans.

Cette édition 2013 - dont BFMBusiness est le partenaire- fera de nouveau la part belle aux moyens courriers. Qu'il s'agisse de l'A320 Neo ou de son homologue le B787 Max.

Mais ce salon devrait être celui du retour des commandes des longs courriers. Après le premier vol réussi, vendredi 14 juin, de l'A350, Airbus compte bien engranger des commandes. Les regards seront tournés vers Air France-KLM. Le groupe devrait enfin transformer en commande ferme une option posé en septembre 2011. On parle de 25 exemplaires.

En revanche, à part les transporteurs du Golfe comme Emirates, les compagnies ne devraient toujours pas se busculer pour acheter des jumbo jets comme l'Airbus A380 ou le Boeing 747-8.

Boeing doit riposter

Airbus, qui joue à domicile, compte capitaliser sur le premier vol réussi de son dernier né, vendredi dernier. L'avion devrait effectuer un nouveau vol d'essai mercredi 16 juin.

Le but est de cumuler 10 heures de vol et obtenir le feu vert des autorités aériennes pour le faire voler dans le ciel de Paris Il y a fort à parier que ce vol aura lieu vendredi 21 juin à l'occasion de la visite de François Hollande.

Pour ne pas rester dans l'ombre, Boeing pourrait profiter du salon pour annoncer le lancement industriel de la version longue de son 787 Dreamliner. L'américain devrait également donner plus d'informations sur une évolution de son triple 7, prévu pour la fin de la décénie.

Après avoir été chahuté par Airbus et sa famille A350, il est urgent pour Boeing de riposter pour espérer concerver le gros de ce segment des longs courriers. L'un des plus rémunérateurs du marché de l'aéronautique civil.

|||sondage|||892

Mathieu Sevin