BFM Business

Malus écologique annualisé : combien allez-vous payer ?

BFM Business
Le malus écologique pour les véhicules polluants sera annualisé dès 2009. Précisions de la secrétaire d'Etat à l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, en direct dans les GG.

Mis en place à la suite du Grenelle de l’Environnement pour inciter les français à acheter des véhicules peu polluants, le dispositif du bonus-malus coûte trop cher à l’Etat. Pas loin de 200 millions d’euros cette année. « Nous donnons un coup d'accélérateur, nous allons amplifier le bonus-malus. Le malus des véhicules extrêmement polluant sera payé non plus simplement à l'achat mais tous les ans », a annoncé aujourd’hui Jean-Louis Borloo, le ministre de l’Ecologie.

Dans les Grandes Gueules de RMC, Nathalie Kosciusko-Morizet est revenue sur cette annualisation du malus prévue pour 2009 et qui fait déjà grand bruit. Alors que certains dénoncent un retour déguisé de la vignette automobile, la secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie, défend ce système : « Ça n’a pas de rapport avec la vignette, qui était une fiscalité de financement. Ça servait à rapporter de l’argent à l’Etat. Ce n’est pas le cas du bonus-malus ; au contraire, il ne rapporte rien, il coûte plutôt. En plus, la vignette n’était pas du tout assise sur des considérations environnementales, au contraire, plus la voiture était vieille, et donc polluante, moins vous payiez. Et d’ailleurs, au bout d’un certain temps, vous finissiez par ne plus rien payer du tout.
Le montant n’est pas encore fixé. L’idée est d’avoir quelque chose de nettement inférieur au malus au moment de l’achat. On a des discussions internes pour le moment, mais rien n’est fixé. Cela tournerait autour de 10% du montant du malus annuel. »

La rédaction