BFM Business

Louis Gallois quittera la présidence du conseil de surveillance de PSA en 2020

Louis Gallois prépare sa succession à la tête du conseil de surveillance de PSA. (image d'illustration)

Louis Gallois prépare sa succession à la tête du conseil de surveillance de PSA. (image d'illustration) - Patrick Kovarik - AFP

Louis Gallois se donne deux ans pour assurer la transition et préparer son remplacement à la tête du conseil de surveillance de PSA.

Louis Gallois l'a annoncé ce lundi lors de l'assemblée générale des actionnaires. Il cédera la présidence du conseil de surveillance du groupe automobile français PSA en 2020. "Il me semble raisonnable de ne pas aller au-delà d'une certaine limite et je souhaite utiliser ces deux années" d'ici à 2020 "pour assurer la transition et préparer mon remplacement", a déclaré Louis Gallois, âgé de 74 ans.

Ce diplômé de HEC et de l'ENA avait été nommé à la tête du conseil de surveillance du deuxième constructeur automobile européen en 2014, alors que le groupe était au bord du gouffre. Il était arrivé à ce poste la même année que Carlos Tavares à celui de président du directoire.

Louis Gallois avait auparavant été membre du conseil depuis décembre 2012 en tant que "membre référent". Il devait à l'époque servir de relais avec le gouvernement, qui avait obtenu sa nomination en échange d'une garantie publique de 7 milliards d'euros accordée à la filiale bancaire de PSA.

A.M. avec AFP