BFM Business

Les voitures, nouvelles victimes des bugs informatiques

Toyota a rappelé deux millions de Prius victimes d'un problème logiciel.

Toyota a rappelé deux millions de Prius victimes d'un problème logiciel. - -

Toyota a rappelé mercredi 12 février près de 2 millions de voitures, victimes d'un souci sur leur système d'exploitation. Un événement peu étonnant qui s'explique par l'informatisation grandissante des véhicules.

Rappel massif chez Toyota. Le constructeur japonais demande le retour de deux millions de Prius, pour un problème lié au système hybride du véhicule. Un problème logiciel qui peut entraîner dans certains cas l'arrêt de la voiture.

Ce genre de souci informatique risque de devenir de plus en plus courant. Il va falloir s'y habituer, la voiture est devenue un ordinateur presque comme un autre.

Elle est composée de capteurs électroniques divers et variés, de dizaines de microprocesseurs, et de logiciels ultra complexes pour faire tourner l'ensemble.

Plus complexes qu'un site comme Facebook

Parfois, des bugs surviennent. Un fait d'autant moins étonnant que certains modèles de luxe comptent environ 100 millions de lignes de code. Pour avoir un ordre d'idées, c'est plus que le système d'exploitation mobile Android ou même qu'un site comme Facebook!

Dans le cas de Toyota, le bug concerne un logiciel qui gère le système hybride. Il peut, dans certains cas rares, se réinitialiser et entraîner l'arrêt complet du véhicule.

Une voiture extension du téléphone portable?

Deux millions de véhicules sont donc rappelés pour effectuer une mise à jour, un peu comme sur un PC. Cette tendance à l'informatisation n'est pas prête de s'arrêter, bien au contraire: le tableau de bord est le nouveau champ de bataille de Google et Apple.

Chacun a signé des partenariats avec de grands constructeurs pour incorporer leur système d'exploitation, iOS et Android, à l'intérieur des véhicules. L'enjeu: transformer la voiture en extension de votre téléphone portable.

Anthony Morel