BFM Business

Les touristes, cibles favorites des pickpockets dans le métro

Pendant l'été, les pickpockets profitent de la présence en nombre de touristes dans les transports franciliens pour opérer.

Particulièrement nombreux pendant l'été dans la capitale, les touristes sont la principale cible des pickpockets. Dans les rames bondés du métro, un portable qui dépasse d'une poche ou un sac à dos laissé entrouvert sont autant d'opportunités pour les voleurs, qui profitent aussi des tenues estivales plus décontractées des voyageurs pour commettre leurs larcins. De mauvaises expériences pour les touristes, venus profiter de Paris.

"Un homme a tenté de glisser sa main dans ma poche pour voler mon téléphone. Je l'ai senti et je l'ai repoussé", explique ainsi une touriste.  "J'étais sur le quai en train d'attendre mon train et j'ai rien vu venir, mais ma soeur a vu cette femme en train d'ouvrir mon sac", raconte une autre touriste.

"Des proies faciles"

"Ce sont des 'proies' faciles qui sont parfois désorientées, qui cherchent leur chemin et qui parfois, alors qu'ils demandent à une personne leur chemin ou de les aider, ces personnes en profitent pour les voler", souligne Loïc Travers, du syndicat de police Alliance, section Ile-de-France. 

Les pickpockets utilisent principalement trois méthodes pour dérober les effets personnels des voyageurs dans le métro: en quittant rapidement une rame à la fermeture des portes, en demandant de passer frauduleusement avec un usager au tourniquet du métro ou encore en s'attaquant à des personnes sous l'emprise d'alcool. 

Régulièrement, la RATP et la police rappellent des conseils de sécurité simples pour éviter d'être victimes des pickpockets: ne pas ranger son portefeuille dans sa poche arrière ou encore ne pas tenir son portable à la main à l'ouverture des portes. 

Depuis le début de l'année, il est désormais possible pour les touristes étrangers victimes de vols de porter plainte dans 49 stations du métro parisien. Des formulaires de dépôt de plainte sont disponibles dans ces stations pour faciliter leurs démarches. 

Thibault Cordier, Narjiss Hadji avec Carole Blanchard