BFM Business

Les propositions de Serge Federbusch, candidat à la mairie de Paris, pour améliorer la circulation

Parmi les mesures phares de Serge Federbusch: rendre les voies sur berge aux voitures et piétonniser, à l'inverse, les quais hauts, et créer un gigantesque tunnel entre la place du Trocadéro et Sully-Morland, dans le 4e arrondissement.

Invité sur le plateau de Capitale 2020 ce jeudi, Serge Federbusch, candidat à la mairie de Paris soutenu notamment par le RN et le parti démocrate chrétien, a détaillé ses projets pour fluidifier la circulation dans la capitale.

Inverser quais hauts et voies sur berge

Parmi ses mesures phares: rendre les voies sur berge aux voitures et piétonniser, à l'inverse, les quais hauts. "Piétonniser les voies sur berge était une décision absurde qui ne sert qu'à rajouter de la congestion ailleurs", fustige le candidat. "En inversant la circulation, on pourra mieux mettre en valeur les berges et les quais hauts qui ont un patrimoine historique important."

La piétonnisation des voies sur berge était l'une des mesures phares d'Anne Hidalgo, qui avait obtenu gain de cause après une longue bataille judiciaire en octobre 2016. Selon un sondage publié en juin 2019, 63% des Parisiens se disent cependant favorables aux voies sur berges piétonnes. Seul 37% se disent toujours opposés. 

Un tunnel entre le Trocadéro et le boulevard Morland

Son second projet, explique t-il sur notre antenne, est de créer un gigantesque tunnel permettant de relier Sully-Morland, dans le 4e arrondissement, et la place du Trocadéro. Cela permettrait aux automobilistes et motocyclistes de traverser la capitale d'est en ouest ou inversement plus rapidement. 

"Le coût de ce projet devra bien évidemment être expertisé", explique Serge Fuderbusch qui précise néanmoins qu'un "léger péage" sera mis en place. 

"La situation est chaotique. La circulation sur les voies sur berge s'est répandue ailleurs. Il faut trouver une solution pérenne et durable. Ce tunnel permettra par ailleurs de rendre piéton l'hypercentre historique de Paris."
Cyrielle Cabot