BFM Business

Les Franciliens privés d'Autolib' dès lundi?

Autolib' va s'arrêter, reste à savoir quand.

Autolib' va s'arrêter, reste à savoir quand. - Joel Saget - AFP

Le service d'autopartage a prévenu ses abonnés que l'arrêt du service "pourrait intervenir dès le 25 juin".

Alors que le feuilleton Autolib' s'est conclu par la résiliation du contrat liant le groupe Bolloré à Paris et aux 102 autres communes partenaires, le service pourrait s'arrêter brutalement.

Ses clients ont en effet reçu, ce samedi, un courriel les informant que "l’arrêt du service Autolib' pourrait intervenir dès le 25 juin".

"Vous serez informé-es très prochainement des modalités de résiliation des abonnements", est-il également écrit.

Quid des salariés d'Autolib'?

Un arrêt dès ce lundi constituerait une surprise, dans la mesure où le syndicat Autolib' avait indiqué être en discussion pour que l'interruption - définitive - intervienne le 31 juillet prochain.

Le temps, notamment, pour Bolloré de décider du sort des 254 salariés du service d'autopartage. Mais aussi dans le "souci de poursuivre le service pour les abonnés et pour les salariés" afin "qu'ils aient un temps pour se remettre du contrecoup", avait précisé un porte-parole du syndicat.

La décision devrait être annoncée lundi, selon plusieurs élus locaux.

Contacté, Autolib' n'a pas répondu à nos sollicitations.

Y.D.