BFM Business

Les aéroports français renforcent les mesures de sécurité

-

- - Xuoan Duquesne - Flickr - CC

Une quinzaine d'aéroports français ont vu leurs mesures de sécurité renforcées ce week-end, tout particulièrement ceux qui gèrent des correspondances internationales. Par ailleurs, les compagnies aériennes offrent à leurs clients la possibilité de repousser gratuitement leur voyage.

Après les attentats de vendredi soir, la sécurité a été renforcée à différents endroits du pays. Notamment dans de nombreux aéroports en France. 15 d'entre eux ont vu leurs mesures de sécurité durcies ce week-end.

Pourquoi ces aéroports en particulier? Parce que tous ont des correspondances internationales. Le plus gros des efforts s'est ainsi concentré sur Roissy. Près de 400 militaires sont chargés d'y assurer la sécurité.

5.000 personnes mobilisées pour la sécurité

À Orly et Roissy-Charles de Gaulle, plus de 5.000 personnes sont mobilisées pour la sécurité - sous-traitants, personnels ADP et agents des forces de police et gendarmerie - et des consignes de vigilance accrue et d'accompagnement des passagers ont été transmises aux personnels, selon des sources aéroportuaires.

Concrètement, il n'est pas prévu de fouilles systématiques à l'entrée des bâtiments. Mais à l'intérieur, les contrôles aléatoires seront plus nombreux. À l'enregistrement, les contrôles d'identité ont été renforcés, y compris pour les passagers sans bagages à destination ou en provenance d'un des pays de l'espace Schengen. Quant à ceux qui arrivent d'un autre pays, les vérifications d'identités réalisées aux postes frontières sont plus nombreuses.

En outre, des rondes supplémentaires sur les accès aux parkings, les accès et abords des aéroports et dans les terminaux sont effectués. Des détections d'explosifs plus nombreuses sont menées par les forces de l'ordre, ont précisé les mêmes sources.

La possibilité de repousser son départ peu utilisée

Conséquence directe: il est plus prudent d'anticiper son arrivée à l'aéroport. Les compagnies n'excluent pas des retards au départ et à l'arrivée en raison de ces contrôles plus importants. Cela dit, Air France, qui avait demandé à ses passagers d'arriver trois heures en avance samedi, a fait savoir dimanche qu'un tel délai n'était plus nécessaire. 

En outre, le trafic aérien depuis et vers la capitale se maintient. La plupart des compagnies aériennes européennes faisaient état lundi d'une activité normale à destination de Paris hormis quelques reports de voyages ou retours précipités.

Les compagnies aériennes offrent à leurs clients la possibilité de repousser gratuitement la date de leur départ mais cette alternative n'était que très peu utilisée selon les différentes compagnies européennes. Le trafic a été "normal" ce week end et il n'a pas été nécessaire de répondre "à des besoins de départs en masse", selon une porte-parole d'Air France. "L'ensemble de nos programmes de vols est maintenu", a-t-elle ajouté.

Mathieu Sevin, édité par N.G. avec AFP